Kate Middleton – La station australienne à l'origine du canular sur l'infirmière offre 400 000 euros à sa famille

 

La station australienne à l'origine du canular qui aurait provoqué le suicide de l'infirmière dans l'affaire Kate Middleton, offre 400 000 euros à la famille de la victime! La station de radio, qui a suspendu les deux animateurs (Mel Greig et Michael Christian) vient d'annoncer qu'elle comptait amasser au minimum 400 000 euros qu'elle entend remettre à la famille de l'infirmière.

Rhys Holleran, le patron de la maison-mère de la radio a déclaré: « Nous sommes très peinés par ce qui s'est passé », a-t-il déclaré. « Nous espérons qu'en contribuant à un fonds à la mémoire (de l'infirmière), nous pourrons apporter à la famille Saldanha le soutien dont elle a besoin en ces temps difficiles. »

Kate Middleton - Les animateurs Mel Greig et Michael Christian s'excusent publiquement

Mel Greig et Michael Christian se sont d'ailleurs excusés publiquement et regrettent énormément les conséquences de leur gag sur Jacintha Saldanha. Les animateurs sont traumatisés de penser qu'ils aient pu jouer un rôle dans cette tragédie et pensent constamment à la famille de l'infirmière qui a pris leur appel (on les voit pleurer lors de la conférence de presse).

Oui, les deux animateurs ont raté leur coup dans cette affaire, mais de là à dire qu'ils ont provoqué le suicide de l'infirmière... On charrie un peu. On est certain que s'ils avaient pu prédire la tournure des événements, ils n'auraient jamais passé cet appel. Croyez-vous que cette histoire va trop loin? On vous laisse juger avec cette entrevue!

Les Justiciers Masqués se prononcent dans l'affaire Kate Middleton

Depuis l'incident, Les Justiciers Masqués donnent des entrevues un peu partout (dont un entrevue avec la BBC) sur la différence entre faire un gag à la radio et chercher à soutirer de l'information et mettre le tout en ondes (puisqu'ils sont un peu la référence en matière de canulars, ayant piégé plus de 60 personnalités connues à l'international).

« On a quand même un code d'éthique, il y a des règles qu'on respecte. On aurait peut-être piégé Kate Middleton, mais on n'aurait pas piégé son infirmière, surtout pas pour faire sortir des informations qui sont personnelles », a confié Sébastien Trudel à La Presse. « Je pense que c'est la première fois qu'ils faisaient ça et j'ai bien l'impression que ce sera la dernière » 

Crédit photo: Fameflynet

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES