Dès le début de la vague de dénonciations d'inconduites sexuelles qui a lieu actuellement sur les réseaux sociaux au Québec, des amis du youtubeur Jemcee, de son vrai nom Jean-Michel Gagné, ont été accusés d'avoir eu divers comportements abusifs. La semaine dernière, l'influenceur avait réagi à ces accusations en partageant une vidéo sur Instagram dans laquelle il expliquait qu'il se dissociait de toutes ces personnes et s'excusait à leurs victimes de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt.

Or, à peine quelques jours après la publication de cette vidéo qui a été applaudie par certains, Jemcee a lui-même été la cible de témoignages de victimes alléguées qui sont restées anonymes. Depuis, aucune nouvelle publication du youtubeur n'a été faite sur ses réseaux sociaux et ce dernier n'a offert aucune réaction aux allégations.

Contactée par Narcity, l'agence d'influenceurs qui gère la carrière de Jemcee, Le Slingshot, a annoncé que son contrat avait été mis sur pause : « Comme toujours, nous prenons actuellement le temps d’analyser le dossier. [...] Nous avons suspendu notre relation d’affaires avec Jemcee le temps de statuer officiellement. » Frédérique Gaudet, la directrice de l'agence, a ajouté que son équipe et elle prônent « un comportement exempt de toutes formes de harcèlement, d’abus et/ou de violence. »

« Ça fait 5 jours que je parle à des victimes, du mieux de mes capacités, et j'essaye de m'éduquer, avait dit Jemcee dans une vidéo publiée sur Instagram le 8 juillet, trois jours avant d'être lui-même dénoncé. Je veux m'excuser aux victimes. C'est vous autres qui êtes importantes là-dedans. Vous êtes fortes et je vous back à 100% dans vos démarches. J'ai lu des trucs atroces, et je suis avec vous à 2 000 000 % [...] Avec un recul, je me sens comme une grosse marde de pas m'être rendu compte des comportements toxiques des boys autour  de moi. Je me rends compte que j'ai été présent dans certaines situations qui méritaient d'être dénoncées. Mais au moment des faits, je n'étais pas éduqué ni outillé comme il aurait fallu. Je m'engage à m'éduquer et à être plus méfiant dans l'avenir. »

Soulignons que Gabriel Joncas et Thomas Girard, qu'on peut voir avec Jemcee sur la photo de couverture prise à Osheaga en 2018, ont également été l'objet d'allégations ces derniers jours.

Page d'accueil