Après l’annonce plus tôt cette semaine de l’annulation de la 35e édition du Gala Artis, Jean-Philippe Dion a profité de son entrevue avec Mario Dumont à QUB Radio pour se confier sur le sujet. Il a expliqué qu’il s’agissait d’une sorte de deuil pour lui et sa coanimatrice Maripier Morin.

Il a aussi souligné le fait qu’il était vraiment triste pour tous les travailleurs pigistes qui ont perdu leur emploi à la suite de cette annulation. Il a d’ailleurs ajouté : « C’est beaucoup de travailleurs qui se retrouvent à la maison, ne sachant pas trop ce qui va se passer, et moi, c’est surtout ça qui m’ébranle en ce moment ».

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par TVA (@tvareseau) le

L’animateur a par ailleurs expliqué lors de cette entrevue qu’il se doutait de cette annulation depuis le week-end dernier, puisqu’il n’arrivait pas à s’imaginer comment il serait possible de se réunir et célébrer dans de telles circonstances. Pour lui, la célébration n’était pas possible dans une telle situation où les regroupements sont dangereux pour la propagation de la COVID-19 et on le comprend tellement!

Plusieurs artistes étaient invités au Gala Artis pour y présenter des prix. C’est le cas entre autres du chanteur Mika, qui devait annoncer les Personnalités de l’année. Un numéro d’ouverture d’envergure devait aussi avoir lieu lors de l’événement. De fait, le numéro devait rassembler une immense chorale gospel. Comme quoi Jean-Philippe Dion est loin d’être le seul à être déçu de ce revirement de situation pour ce gala qui récompense chaque année les artistes de la télé au Québec. Espérons que ce n’est que partie remise…

Plus de contenu