Jean-François Mercier soutient sa blonde Claudia Brignoli et est convaincu qu'elle n'est pas coupable

Jean-François Mercier soutient son amoureuse Claudia Brignoli, reconnue coupable de deux chefs d’accusation contre la policière qu'elle avait agressée en 2010. C'est sur sa fanpage Facebook que l'humoriste/animateur/acteur a exprimé son désarroi et incompréhension face à la situation qu'il vit présentement avec sa blonde, étant convaincu que Claudia n'est pas coupable et que la juge n'a pas voulu la croire et était convaincu de sa culpabilité à l'avance.

« À ceux qui me disent que si ma blonde avait été droguée au GHB, elle n'aurait pas eu de comportement agressif et bien selon l'expert qui témoignait sous serment certaines personnes réagissent avec agressivité au GHB. Il n'était pas surpris de ça. Mais pour une raison que j'ignore, le juge ne l'a pas retenu dans son jugement. Effectivement, parce que si le juge l'avait retenu, elle serait non coupable. :/

La dernière fois que j'ai vu Claudia, c'est dimanche en revenant du Mexique. Elle riait comme une folle en me montrant un vidéo d'un chien qui parle. Elle a pleuré à chaude en larme en écoutant le Walt Disney dans l'avion et pendant que je jouais du coude pour sortir les crisse de valises du tourniquet, elle était en grande conversation avec Rose 8 ans, sa nouvelle meilleure amie. Elle n'a pas agressé personne cette journée là à part notre voisine de siège qui avait le tome 2 et 3 de Fifty shades of Grey parce qu'en anglais, il est sortie. Claudia, l'a littéralement obligé à lui dire les punchs, grosse conversation et oeil allumé des deux bonnes femmes. Ma Claudia était belle à voir, excitée comme jamais. 🙂 Ah oui, elle voulait que je l'accompagne le 23 parce qu'elle va livrer des dindes à chaque année pour les moins fortuné : "Ça serait le fun si tu venais, le monde vont tripper." Honnêtement, ça me tentait fuck all!

Elle travaille, elle est bonne à sa job et elle paye ses impôts. 

Pourquoi je vous dis ça? Parce que ce que vous allez lire dans le journal c'est qu'elle est coupable. Le juge ne l'a pas cru et est convaincu de sa culpabilité. Moi, je la connais, je la crois et je suis convaincu qu'elle n'est pas coupable. »

Crédit photo: Karine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES