Jacynthe René critiquée pour avoir vanté de faux traitements contre le coronavirus

Crédit photo: Instagram Jacynthe René Jacynthe René

De par le monde, de faux traitements contre la COVID-19 sont apparus ces derniers temps. Lundi, Catherine De Bolle, la directrice exécutive d'Europol, affirmait dans un tweet de l'agence européenne de police criminelle que « les criminels abusent de la peur entourant la pandémie en vendant des médicaments en ligne qui prétendent guérir le coronavirus. Non seulement ces médicaments sont faux, mais ils sont aussi dangereux. Ne les achetez pas! » Sans nécessairement entrer dans la même catégorie que ces escrocs, Jacynthe René est présentement fort critiquée parce que son entreprise, Maison Jacynthe, vante des traitements préventifs au coronavirus, alors qu'un vrai remède n'existe toujours pas à l'heure actuelle.

Le 6 mars dernier, le blogue de l'entreprise a publié un article intitulé Coronavirus : peut-on s’en protéger de façon naturelle? qui est en fait un résumé d'un texte qui propose un « protocole naturel anticoronavirus » paru sur un site français et écrit par Xavier Bazin, qui se décrit selon L'Actualité comme « journaliste scientifique, éditeur et écrivain, passionné de médecine naturelle ». Bref, pas un médecin, pas un épidémiologiste, même pas un professionnel de la santé. Il s'est d'ailleurs appuyé sur l'avis d'un seul médecin pour fabriquer sa recette miracle, Éric Ménat, spécialisé en homéopathie, une branche discréditée par le monde médical.

Or, si le texte a été publié sur le blogue de la Maison Jacynthe avant que la crise n'atteigne le Québec, il faut noter qu'il a été partagé sur la page Facebook de l'entreprise le 18 mars, alors que l'état d'urgence sanitaire avait été déclaré quelques jours plus tôt, en accompagnant une vidéo où Jacynthe René explique que sa compagnie se concentrera pendant la crise à embouteiller seulement certains produits, dont les huiles essentielles vantées dans l'article comme étant « prometteuse[s] contre le coronavirus ». Dans cette même publication, on précise que l'article controversé est « non écrit par » l'équipe de la Maison Jacynthe, ce qui est à moitié vrai, puisqu'il a bien été rédigé au sein de l'entreprise, malgré qu'il fasse référence à des pseudo-conseils pris sur un autre site. Cette vidéo a été partagée cinq jours après que La Presse ait publié un texte remettant en question l'article litigieux.

Par ailleurs, en cherchant « trousse coronavirus » dans la boutique en ligne de la Maison Jacynthe, on tombe sur ce que la comédienne décrit comme une « trousse pratique pour s'aider ces temps-ci » en solde à 157$ qui comprend entre autres de l'huile essentielle aux « propriétés anti-infectueuses [sic] », du « miel protecteur » et des savons. Pour éviter la propagation du virus, il faudrait que sa trousse contienne le confinement et la distanciation sociale à la place...

Questionnée par L'Actualité, Jacynthe René joue avec les mots : « Nulle part il n’est proposé dans cet article un “remède” pour guérir d’un virus et encore moins du coronavirus (il ne faut pas confondre avec “propriétés antivirales”) ». C'est vrai, mais on y parle de « vaincre le virus » et de « protocole naturel anticoronavirus » en s'adressant tout particulièrement aux personnes à risque, bien qu'on s'y contredise en écrivant également que ce « n’est pas une protection à 100% ». Il faut tout de même préciser que l'article sur le blogue que la Maison Jacynthe mentionne également l'importance du lavage des mains, mais seulement à la toute fin, alors qu'il s'agit sans aucun doute du conseil le plus utile qu'on y trouve.

Sur Facebook mercredi, Jacynthe René a partagé l'intégral de sa réponse à Camille Lopez, la journaliste de L'Actualité qui a couvert l'affaire. Elle la met bien en garde contre le sensationnalisme et a même écrit : « je vous recommande de ne pas vous amuser à salir la réputation d'une entreprise puisque vous êtes la seule à écrire "remède". C'est très grave. Évidemment, je me permettrai moi-même de publier nos échanges. Tellement de fausses nouvelles peuplent les réseaux sociaux en ce moment. »

Ce jeudi, la comédienne et entrepreneure a félicité avec énormément d'ironie la journaliste « pour son article percutant sur Maison Jacynthe », publié le même jour. « Si cet article a laissé croire à Madame Lopez que l'affirmation stipulant le choix des huiles essentielles était dans le but de contrer la propagation de la COVID-19, je suis bien surprise. De mon côté, aucun des membres qui me suivent semble l'avoir pensé. Je vous félicite Mme Lopez de votre perspicacité, car vous êtes la seule parmi des milliers à qui nous répondons sur une base hebdomadaire, personne n'avait soulevé cette prétention avant vous », a écrit Jacynthe René. « Un tricotage de mots, de phrases pour afficher sensationnalisme à nos dépens », ajoute-t-elle en défendant une fois de plus l'article qui fait polémique et en affirmant qu'elle est « désolée et triste de cet acharnement continu de plusieurs médias ».

Rappelons que ce n'est pas la première fois que la Maison Jacynthe est critiquée pour ce genre de conseils qui devraient être proscrits. À l'automne dernier, l'entreprise faisait face à deux chefs d'accusation pour l'exercice illégal de la médecine à cause de deux vidéos qui ont été partagées sur sa page Facebook. À l'été 2018, elle avait été au centre d'un scandale puisque ses produits n'étaient pas certifiés par un chimiste, un manquement qui contrevient au Code des professions. Quelques mois plus tôt, la Maison Jacynthe était dans l'eau chaude pour avoir recommandé une détox et un lavement à un bébé de trois semaines.

Source:

L'Actualité

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES

Aidez-nous à continuer d'offrir du contenu gratuit et de qualité en désactivant votre bloqueur de publicités sur notre site.

Pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité, suivez les indications en cliquant ici:

Comment désactiver mon bloqueur de publicités?

Selon votre bloqueur de publicités (Ad Blocker), suivez les instructions détaillées ci-dessous pour ajouter notre site à la liste blanche. Vous ne voyez pas l’application ou l’extension que vous utilisez? Reportez-vous au site Web de votre bloqueur d’annonces pour plus d’informations.

AdBlock
AdBlock Plus
Disconnect
uBlock Origin
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans votre barre de navigation.
  2. 2. Dans le menu, cliquez sur « Ne pas activer sur les pages de ce site ».
  3. 3. Cliquez sur « Exclure ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur de l'application Adblock Plus dans le coin haut-droit de votre barre de navigateur.
  2. 2. Lorsque la fenêtre contextuelle apparaît, cliquez sur « Bloquer les publicités sur ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur ces mots: « Site de liste blanche ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur l’icône bleu.
  3. 3. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !