Maripier Morin, David Desrosiers, Yann Perreau, Bernard Adamus, Maybe Watson, Jemcee, Kevin Parent... la liste de personnalités publiques québécoises visées par des allégations d'inconduite sexuelle s'allonge. Abus, harcèlements et agressions sont dénoncés depuis le début du mois de juillet sur les réseaux sociaux et les personnes ainsi mentionnées ont vite été larguées par leur groupe, leur agence ou leur label.

Lundi soir, c'est l'Agence De Launière qui a annoncé se départir de deux artistes qu'elle représentait, soit Gabriel D'Almeida Freitas et Brandon St-Jacques Turpin, deux comédiens qui ont fait l'objet d'accusations de victimes alléguées. Dans le cas du premier, on parle de quelques témoignages anonymes, notamment un qui relaterait un rapport sexuel non consenti. Pour ce qui est du comédien de L'Échappée, on parle de plusieurs dénonciations provenant de personnalités publiques, dont Milya Corbeil-Gauvreau et l'influenceuse Gloria-Bella.

« Par soucis de transparence et pour éviter tout malentendu concernant les artistes que nous représentons, nous tenons à préciser que nous avons mis un terme à nos relations professionnelles avec Gabriel D'Almeida Freitas et Brandon St-Jacques Turpin », a annoncé l'agence sur Instagram. « Notre société a grandement besoin d'introspection et de changement; le courage dont font preuve celles et ceux qui dénoncent fera une réelle différence », a assuré l'agence.

Aucun des deux artistes dénoncés n'a réagi publiquement à l'annonce. Brandon St-Jacques Turpin s'est excusé dans une brève story Instagram suite aux accusations.

Page d'accueil