Lundi soir dernier, Gregory Charles était de passage à l'émission Bonsoir Bonsoir en compagnie de Sophie Lorain ainsi que Joël Legendre et Jean-Philippe Wauthier en a profité pour lui poser une question pour le moins délicate. L'animateur a demandé au virtuose de la musique ce qu'il faisait lorsqu'on lui demandait de jouer des chansons de Michael Jackson en spectacle.

Rappelons que la mémoire du roi de la pop a été ternie par la sortie du documentaire-choc Leaving Neverland en mars dernier, qui présente les témoignages de James Safechuck et Wade Robson, affirmant tous deux avoir été agressés sexuellement par le chanteur américain durant leur enfance, et ce, à plusieurs reprises.

À la suite de ces révélations troublantes, plusieurs stations de radio avaient décidé de bannir Michael Jackson de leurs ondes et les ventes de ses disques avaient considérablement chuté. Toutes ces réactions mitigées avaient créé un débat à savoir si les actes commis par un artiste pouvaient être séparés de ses œuvres artistiques.

Gregory Charles s'est donc positionné dans ce débat de façon claire et sans aucune hésitation : « Je fais Michael Jackson avec plaisir. Hey, s'il faut commencer à discriminer dans le résultat musical... » Sophie Lorain a alors aussitôt ajouté : « Laisse faire le résultat musical. Prends tout l'ensemble de l'oeuvre, les arts, la peinture, de la scène, du cinéma. Il reste plus rien! »

Le virtuose de la musique en a profité pour enchaîner : « La vérité, c'est que dans le showbiz, il y en a des trous de cul! », sans toutefois nommer de noms, même si l'animateur de Bonsoir Bonsoir aurait bien aimé avoir plus de détails croustillants.

Gregory Charles a poursuivi en donnant des exemples très concrets pour illustrer sa position dans ce débat. En effet, il a mentionné avoir fait la rencontre de deux artistes dont il admire énormément le talent musical, le chanteur français Claude Nougaro et le musicien français Michel Legrand. Toutefois, il explique que les deux artistes « ont été insupportables » et l'ont « traité comme de la merde ». « Est-ce que je vais caser toute cette musique que je trouve fantastique dans une poubelle parce que le gars n'a pas été fin? », ajoute le musicien. « C'est pas la même affaire, le résultat musical pis la personne. C'est la même chose pour les acteurs, les peintres. C'est vrai pour tout le monde », a-t-il conclu.

Êtes-vous d'accord avec la position de Gregory Charles dans ce débat?

Pour voir l'épisode complet de Bonsoir Bonsoir, cliquez ici!

Plus de contenu