Geneviève Sabourin continue d'écrire sur Twitter à propos de ses démêlés avec la justice

Depuis l'arrestation de Geneviève Sabourin mercredi et sa remise en liberté sans caution, Geneviève est prise dans un tourbillon.

À travers ses tweets et plusieurs entrevues, Geneviève ne cesse de raconter ce qui s'est déroulé, et ce, malgré les conseils de son nouvel avocat qui lui a conseillé de ne plus parler d'Alec Baldwin et de sa femme aux médias et à écrire sur Twitter tous ses problèmes avec la justice (et éviter de poser pour la presse à potins, bien sûr). Choses qu'elle ne fait pas, bien sûr.

Le 28 novembre, Geneviève a passé la nuit dans une cellule et a fait une grosse crise d’asthme puisque l'endroit venait juste de se faire nettoyer avec des produits forts, auxquels elle était allergique. Elle a tout de suite demandé ses médicaments, qui se trouvaient juste devant sa cellule sur la table, mais ceux-ci lui ont été refusés.

@GSabourin: « Les "paramedics" de NY vont me faire parvenir par la poste, la facture de leur intervention pour ma crise d'asthme $$$ »
 
@GSabourin: « Mon sac à main a été dépouillé d'son contenu, il manque mon I-phone et tout mon $$. G plus 1sous! J'dois à courir à travers NY demain pour ça »

« Geneviève Sabourin a dû signer un nouvel ordre de protection en s’engageant auprès du juge à ne pas communiquer avec Alec Baldwin ni avec ses proches par courriel, message texte ou via les réseaux sociaux d’ici son retour devant la cour, le 19 décembre prochain. Le juge lui a demandé si elle comprenait les conditions de sa libération. «Parfaitement», a répondu Sabourin, le visage fatigué. »

Geneviève doit retourner en cour le 19 décembre. On lui souhaite une meilleure défense

 
 
Psssst! L’équipe de HPQ lance en collaboration avec la Chevrolet Sonic 2013 l’application mobile GRATUITE HollywoodPQ!

Crédit photo: Twitter de Geneviève

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES