Fanny Bloom fume du pot dans son dernier clip

Crédit photo: Capture d'écran via YouTube

L'auteure-compositrice-interprète Fanny Bloom nous fait toujours danser avec sa voix envoûtante et ses mélodies accrocheuses et, cette fois-ci, son nouveau vidéoclip ne fait pas exception.

C'est dans une vidéo hautement colorée et surréaliste que l'artiste de 32 ans touche un sujet rarement abordé sur la place publique : la consommation de cannabis chez les femmes. Avec la légalisation de ladite plante le 17 octobre dernier, Fanny souhaite s’affirmer en démocratisant le fait de fumer pour le plaisir. On découvre donc une jeune femme dansant, renversant les meubles de son appartement et laissant de côté toutes ses inquiétudes dans le clip de sa pièce Jaser Jaser.

Sur ses réseaux sociaux, la chanteuse explique l'origine de cette oeuvre : « J'suis pas vraiment une fumeuse de pot. En fait j'en fume pratiquement jamais. Thomas Hébert, Julien Harbec et moi on était au début de la création de l'album, c'était l'hiver, on avait installé le studio tranquille au chalet pour se retrouver et triper comme au temps de La Patère Rose. Pas de plan précis. Quand les gars ont allumé un joint, j'ai pas refusé. Pis on a ri en titi. Ça a beaucoup teinté l'écriture et la compo ce jour-là. Jaser jaser est sortie d'un trait, complètement décomplexé et libre. Quand j'ai raconté ça à iouri [Philippe Paillé], ça a allumé l'idée de faire un clip dans le même sens. Il a voulu mettre ça en image. J'ai embarqué tout de suite. Pour plusieurs raisons personnelles, j'avais besoin qu'on ne se prenne pas au sérieux, besoin d'exploser, besoin de danser. Jaser Jaser, c'est aussi une réponse à toute la pression constante, un rayon de lumière qui te pète les yeux, une folie passagère qui fait oublier les épines de la vie. [...] Le pot est légal, youppi. Consommez responsablement, respectueusement et récréativement! »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

J'suis pas vraiment une fumeuse de pot. En fait j'en fume pratiquement jamais. Thomas Hébert, Julien Harbec et moi on était au début de la création de l'album, c'était l'hiver, on avait installé le studio tranquille au chalet pour se retrouver et tripper comme au temps de La Patère Rose. Pas de plan précis. Quand les gars ont allumé un joint, j'ai pas refusé. Pis on a ri en titi. Ça a beaucoup teinté l'écriture et la compo ce jour-là. Jaser jaser est sortie d'un trait, complètement décomplexée et libre. Quand j'ai raconté ça à iouri, ça a allumé l'idée de faire un clip dans le même sens. Il a voulu mettre ça en image. J'ai embarqué toute de suite. Pour plusieurs raisons personnelles j'avais besoin qu'on ne se prenne pas au sérieux, besoin d'exploser, besoin de danser. Jaser Jaser, c'est aussi une réponse à toute la pression constante, un rayon de lumière qui te pète les yeux, une folie passagère qui fait oublier les épines de la vie. J’veux dire un ÉNORME merci à iouri pis toute toute l’équipe. Il y a eu tellement d’investissement de temps et d’émotions sur le projet. Je vous serai reconnaissante forvever. 💚 Le pot est légal, youppi. Consommez responsablement, respectueusement et récréativement! CRÉDITS Production : Dare To Care Records Production déléguée : DTO Films - Frédérick Quintal / Gabriel Roussil Réalisation : @iouriphilippepaille Direction photo : @Derek Branscombe Direction Artistique : @thomas_jose_henri Salaun Assistante directeur artistique : Maïlis Roy-Lessard Stylisme : @laurietb TB Maquillage-Coiffure : @lacostebrigitte Brigitte Lacoste Chorégraphie : @alexe_lebel Montage Offline : @akimgagnon Colorisation : Charles-Étienne Pascal / Shed Flûtiste / Danseuse : Lakesshia Pierre 1er assistante-caméra : Alexane Bouvrette Son : Alex Denis Chef Électro: Émile Desroches Chef Machino : Alex Filion Swing : Andres Castillo et Alexis Tremblay Assistants de production : Sandrine Whitlock, Sandrine L’ériger et Guillaume Boucher

Une publication partagée par fannybloomrose (@fannybloomrose) le

 

À lire aussi :
Mélissa Ouimet lance le clip de La ville s'endort
Les clips de Jessika d'OD Grèce nous laissent pantois
Robby Johnson présente le clip de son deuxième extrait francophone

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES