Eva Avila souligne sa première année de sobriété

Crédit photo: Instagram d'Eva Avila

Eva Avila se fait plutôt discrète depuis quelques années et on comprend mieux pour quelle raison maintenant. Bien qu'elle ait participé à plusieurs tournages télévisuels dernièrement, dont celui de The Bold Type, l'ancienne gagnante de Canadian Idol se battait également contre son principal démon : l'alcool.

C'est cette semaine que la chanteuse et actrice s'est ouverte sur le sujet pour la première fois, prenant ses abonnés par surprise, afin de souligner sa première année de sobriété. Alors qu'on l'aperçoit tout sourire sur le cliché qu'elle a publié, la belle partage un témoignage touchant et sincère afin de pouvoir potentiellement aider d'autres personnes dans la même situation : « Il y a un an aujourd'hui, c'était la dernière fois que l'alcool touchait mes lèvres, la dernière fois qu'il usait de son pouvoir sur moi. La toute dernière fois - du moins, c’est le plan. Et je suis sûre que je fais tout ce qui est en mon pouvoir chaque jour pour rester sur cette piste. J’ai été sobre auparavant, mais j’ai appris suffisamment de leçons pour en savoir plus maintenant. Et c'est de ne plus boire d'alcool. Jamais, jamais, jamais. Peu importe ce qui arrive. Oui, je fais partie de ceux pour qui l'abstinence est un choix beaucoup plus facile. Plus facile que d'essayer de modérer. Devenir sobre est la chose la plus rebelle, la plus ''à contre-courant'' de ma vie! Franchement, c’est la meilleure décision que j’ai jamais prise. »

Elle poursuit : « Vivre les hauts et les bas de la vie et ressentir des émotions vives et exposées sans engourdir mes sentiments n’est pas toujours facile, pas du tout! Cependant, je sens que je suis en contrôle, totalement vulnérable, pleinement présente et pleinement consciente… pleinement humaine. Je me couche tous les soirs avec une conscience claire, tranquille et paisible. Et je souhaite sincèrement la même chose à chacun d'entre vous qui lisez ceci! Je terminerai en disant que partager cela publiquement sur moi-même n’est pas quelque chose que je prends à la légère. Cependant, j'ai choisi de parler de ma dépendance ouvertement maintenant (cela m'a pris un certain temps), parce que les personnes qui ont partagé leur histoire avec moi m'ont aidée dans mon rétablissement. Tellement. Et je leur suis toujours reconnaissante, alors tout ce que j’espère, c’est d’aider quelqu'un. [...] Je suis là si vous avez besoin d'aide et je peux faire de mon mieux pour vous diriger vers les ressources et l’aide ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

One year ago today was the last time alcohol has touched my lips, the last time it had power over me. The very last time ever - at least that’s the plan. And I’m sure as hell doing everything in my power every day to stay on that track. I’ve been teetotal for stretches of time before, but I’ve learned enough lessons to now know better. And that is, not to drink alcohol. Ever, ever, ever. No matter what. Booze just doesn’t suit me. Yes, I happen to be one of those people for whom abstinence is a much easier choice. Easier than trying to moderate. Getting sober is the most rebellious, most « against the grain » thing I’ve ever done in my life! 😉 Quite frankly, it’s the best decision I’ve ever taken. Like everyone, I have baggage. I have struggles, some uglier than others. I still face the beauty and the challenges of life, the good days and the horribly shitty days, just like everyone else, but I find myself today filled with gratitude, trying every single day to welcome serenity, inner peace and calm into my heart. Letting go of what I cannot control or change. No regrets and no grudges, no resentment and no remorse. Experiencing the ups and downs of life and feeling raw, exposed emotion without numbing my feelings isn’t always easy, not at all! However, it feels like I am in control, fully aware, fully vulnerable, fully present, and fully conscious... fully human. I go to bed every night with a clear, tranquil and peaceful conscience. And I sincerely wish the same to every single one of you reading this! 🙂 I’ll finish by saying that sharing this about myself publicly is not something I take lightly. However, I choose to talk about my addiction openly now (it took me a while), because the people who shared their stories publicly before I did, helped ME in my recovery. So, so much. And I’m ever grateful for them, so all I’m hoping for is to help someone, maybe you, who might be reading these very words right this second, and who might relate even in the smallest way. I’m here if you want to reach out and I can do my very best to point you in the direction of resources and help. Much much love. Eva xx

Une publication partagée par Eva Avila (@evaavilaofficial) le

On tient à lui lever notre chapeau pour sa première année sans alcool et pour le courage dont elle fait preuve. On lui envoie tout notre amour.

Psst : Si ça vous manque de la voir sur scène, sachez que la belle sera de passage à la Place des Arts de Montréal en avril prochain avec la tournée de Brit Floyd, après avoir fait le tour des États-Unis et de l'Europe dans la dernière année. Pour réserver vos billets, c'est juste ici!

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES