C'était ce lundi matin que devait comparaître Éric Lapointe à la Cour municipale pour les accusations de voies de fait contre une femme qui pèsent contre lui. Absent, tout comme au Gala de l'ADISQ, le chanteur a plutôt été représenté par son avocat. Ce dernier a annoncé à la cour que son client plaidait non coupable, avant de demander que sa comparution soit retardée au 30 janvier 2020, selon le Journal de Montréal et La Presse.

Une ordonnance de non-publication a depuis été émise pour protéger l'identité de la plaignante qui devrait aussi assister à l'audience en janvier prochain. D'ici là, Éric Lapointe ne peut s'approcher d'elle à moins de 100 mètres.

Le procès reviendra sur les événements survenus le 30 septembre dernier, alors qu'Éric Lapointe est revenu chez lui suite à une soirée bien arrosée pour ses 50 ans. Une dispute aurait alors éclaté dans son domicile et c'est à ce moment qu'il aurait commis les voies de fait.

On ne verra donc pas Éric Lapointe à la prochaine saison de La Voix. C'est son ancien collègue, Pierre Lapointe, qui prendra le relais.

Plus de contenu