Alors que les tournages de fiction sont un vrai casse-tête pour les producteurs, les talk-shows ont rapidement trouvé des façons de s’adapter aux mesures sanitaires en règle durant cette pandémie de COVID-19. Ainsi, parmi les émissions qu’on aura le plaisir de retrouver sur le court terme, on compte la sympathique Y’a du monde à messe animée par Christian Bégin qui reprendra les ondes de Télé-Québec le 5 juin avec de nouveaux épisodes.

Comme l’oblige la situation actuelle, d’importantes mesures ont dû être instaurées pour assurer la sécurité des artistes et artisans qui se retrouveront sur le plateau, au Théâtre Paradoxe. Évidemment, l’enregistrement se fera sans public, mais aussi, la chorale YAMM sera divisée sur toute la scène afin de respecter la distanciation sociale. De plus, Christian Bégin ne recevra que quatre invités plutôt que cinq et tout ce beau monde sera assis à une table qui a été allongée, encore là pour assurer une distance de deux mètres entre chaque personne. Également, chaque semaine en fin d’émission, un artiste offrira une prestation musicale, comme à l’habitude, mais sans être présent à la table des invités.

Ainsi, c’est une dynamique un peu différente qu’on verra naître, mais l’émission promet de conserver la qualité des entretiens qu’on pourra y voir.

« Savoir qu’on va retrouver nos rendez-vous hebdomadaires, que la conversation va reprendre, que la parole va se réanimer, qu’on va se revoir, semblables et différent(e)s : vous avez pas idée du chaud que ça me fait au cœur, de la joie qui m’irradie! Sans farce, tout ça qui nous unit, c’est diablement divin! », s’est exclamé par voie de communiqué l’animateur, qui recevra dans les prochaines semaines Jean-Luc Mongrain, Marina Orsini, Alexandre Barrette, Patrice Roy, Julie Le Breton, Maité Bouchard, Marthe Laverdière, Varda Etienne et le Pharmachien Olivier Bernard, entre autres.

Rappelons que Y’a du monde à messe est de retour en ondes depuis le début du mois d’avril, mais qu’il s’agissait de reprises des saisons passées, étant donné que les tournages de la quatrième saison avaient dû être interrompus à cause de la COVID-19.

Plus de contenu