Caroline Néron ne regrette pas son divorce avec Réal Bouclin

Crédit photo: Karine Paradis

La dernière année n'a pas été facile pour Caroline Néron. En plus de voir son entreprise de bijoux tout près de la faillite, la comédienne et entrepreneure a annoncé, en début d'année, son divorce avec l'homme d'affaires Réal Bouclin, qui partageait sa vie depuis plus de huit ans. Ce dernier a maintenant retrouvé l'amour dans les bras de Valérie Taillefer.

Dans une entrevue avec La Semaine, Caroline Néron a décidé de se confier sur ces moments difficiles et enfin passer à autre chose. « J'ai quitté mon mari. J'ai pris la bonne décision. Je ne l'ai jamais regretté. Les gens me déconseillaient de mettre fin à ma relation au moment où j'avais des difficultés avec mon entreprise, mais pour moi, c'était inévitable. [...] J'ai fait mon deuil et je l'ai bien fait. J'ai décidé de rester seule. C'est mon choix », explique-t-elle.

Caroline Néron, qui vit maintenant seule avec sa fille, Emmanuelle, avoue que tous ces bouleversements lui ont servi de leçon. Cela lui a rappelé que rien n'était acquis et que du jour au lendemain, on peut tout perdre : « J'étais contente [...] de montrer concrètement à ma fille que dans la vie, il n'y a rien d'acquis ni de gratuit. Et qu'en dépit des épreuves, la vie est belle. »

L'entrepreneure a aussi pu prouver à sa fille que le travail et la persévérance finissent toujours par payer. Malgré toute la mauvaise presse autour de son entreprise, Caroline a su redresser son entreprise. « Moi, je n’ai pas fait faillite, mais avec tout ce qu’on a dit sur mon compte, ça aurait pu m’arriver. Le message a été tellement négatif qu’il a eu un impact sur mon entreprise. Nous avons travaillé fort pour la restructurer », conclut Caroline Néron, qui a par ailleurs présenté une nouvelle collection limitée dans le cadre de la Fierté Montréal plus tôt cette semaine.

Pour l'entrevue complète, procurez-vous le magazine La Semaine en kiosque aujourd'hui!

En coulisses

Psst : Pour l'entrevue avec La Semaine, Caroline Néron a eu bien du plaisir à partager la caméra avec sa fille, qu'elle surnomme affectueusement Ema!

Comme mentionné, Caroline a lancé une mini-collection de bijoux pour la Fierté Montréal. Hier, elle retrouvait une drag queen avec qui elle a collaboré il y a plus de quinze ans! Mais que nous réserve encore la belle entrepreneure?

Source:

La Semaine

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES