Caroline Néron fait un retour au cinéma

Crédit photo: Karine Paradis

La dernière année n'a pas été des plus faciles pour Caroline Néron, qui annonçait en janvier qu'elle plaçait son entreprise sous la protection de la Loi sur la faillite et son divorce avec Réal Bouclin. Mais après la pluie vient le beau temps : les Bijoux Caroline Néron sont sauvés de la faillite après que ses créanciers aient accepté le plan de restructuration de la compagnie il y a quelques semaines et la femme d'affaires annonce aujourd'hui son retour au grand écran.

C'est sur Instagram qu'elle a partagé la belle nouvelle en commençant avec une anecdote : « À l’âge de 23 ans j’auditionnais pour le rôle qui allait démarrer ma carrière, Stella dans Diva. À mon grand malheur pendant la négociation du contrat j’avais perdu le rôle parce que j’avais refusé la nudité. J’ai finalement obtenu le rôle suite à l’intervention de l’agent de casting Murielle Laferriere qui croyait fermement que j’étais la bonne personne pour le rôle et que la nudité ne devrait pas être un enjeu... je n’ai jamais oublié... »

« 22 ans plus tard, comme je n’ai plus d’agent, Murielle m’a rejoint à travers mon service à la clientèle en demandant de la rappeler parce qu’elle voulait que j’auditionne pour un rôle, poursuit l'ancienne Dragonne. Le timing était plus que parfait, car j’avoue je commençais à y penser. Jouer dans mes petites capsules a ravivé cet amour du métier et comme la vie est bien faite... »

Elle termine en soulignant qu'elle est de retour avec un scénario qui la touche profondément : « Merci Murielle et Marie-Claude [Robitaille] d’avoir pensé à moi. À la lecture du scénario, j’ai été extrêmement touchée, bouleversée... un film lourd avec des personnages attachants... Murielle tu as participé à mes tout débuts et ta fille a participé à mon comeback! »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Belle anecdote: A l’âge de 23 ans j’auditionnais pour le rôle qui allait demarrer ma carrière. Stella dans Diva; à mon grand malheur pendant la négociation du contrat j’avais perdu le rôle parce que j’avais refusé la nudité. J’ai finalement obtenu le rôle suite à l’intervention de l’agent de casting Murielle Laferriere qui croyait fermement que j’étais la bonne personne pour le rôle et que la nudite ne devrait pas être un enjeu... je n’ai jamais oublié... . 22 ans plus tard, comme je n’ai plus d’agent, Murielle m’a rejoint à travers mon service à la clientèle en demandant de la rappeler parce qu’elle voulait que j’auditionne pour un rôle. Le timing était plus que parfait car j’avoue je commençais à y penser. Jouer dans mes petites capsules à raviver cet amour du métier et comme la vie est bien faite... . Merci Murielle et Marie-Claude d’avoir pensé à moi. À la lecture du scénario j’ai été extrêmement touchée, boulversée... un film lourd avec des personnages attachants... Murielle tu as participé à mes tout débuts et ta fille à participé à mon comeback! 🙌🏻🙏🏼❤️ À suivre... #poursuistesreves _____________________________ So happy to be back into acting. Feeling so blessed to have been given such a great role! . . . #carolineneron #canadianactress #newrole #femaleentrepreneur #nerondesigns

Une publication partagée par Caroline Neron Official (@caroline_neron) le

Caroline Néron est présentement en tournage pour La déesse des mouches à feu, l'adaptation cinématographique du livre éponyme signé Geneviève Petterson. Le long métrage met également en vedette Normand D’Amour et Kelly Dépeault.


Par ailleurs, sa fille Emmanuelle a commencé à tourner pour Ruptures, peu de temps après que sa célèbre maman ait annoncé qu'elle avait décroché un premier rôle.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES