Bonsoir Bonsoir: Des bons moments dès la première

Crédit photo: Karine Dufour pour Radio-Canada

Bonsoir Bonsoir, le nouveau talk-show estival de Radio-Canada, a commencé en force, hier soir, avec un numéro d'introduction qui rappelait un peu celui des derniers Gémeaux alors que l'animateur Jean-Philippe Wauthier recevait les conseils de gens du milieu, comme Francis Reddy et sa célèbre palourde royale, Normand Brathwaite et ses éternelles percussions ou, meilleur flashPénélope McQuade et ses coupes de cheveux toujours un peu fly.

Pour la première, l'animateur à moustache s'est entouré d'invités particulièrement aimés du public et dotés de toute une répartie. Guylaine Tremblay et Maripier Morin sont arrivées avec des cadeaux pour l'hôte, cette dernière faisant même la surprise d'offrir le divan qu'elle avait reçu à Phil s'invite. Pris de court, Phil Roy a finalement offert ses bas de compression à Jean-Philippe Wauthier, qui avait prêté les siens sans jamais plus les revoir. Ça a fait de bons moments de télé, cocasses et spontanés.

Karine Dufour pour Radio-Canada

Tous les invités sont sur le plateau en même temps, derrière le bar alors que l'animateur est devant, et chacun a droit à un segment d'entrevue, ce qui donne une dynamique un peu différente de ce qu'on est habitués de voir. Maripier Morin est revenue sur sa participation à un concours de fitness pour son émission Mais pourquoi? où elle explorera d'autres sujets qui la fascinent, comme la parentalité. Elle a d'ailleurs glissé avoir fait congeler ses ovules, tandis que l'interprète de Marie Lamontagne a abordé la fin d'Unité 9, mais aussi l'impact qu'a eu la série sur la vie de certaines personnes. Phil Roy, lui, s'est mérité le coin confidence où il s'est livré sur son rapport à son corps.

On aime certainement la vivacité du plateau, qui appelle déjà aux soirées chaudes de l'été. Avec quatre personnes sur le plateau pendant toute l'heure de l'émission, les entrevues sont nécessairement entrecoupées de moments plus ludiques avec les interventions des autres invités. Mais il faut se l'avouer, ça devenait par moment plutôt cacophonique. Il s'écoule parfois de très longues minutes avant qu'on obtienne la réponse à une question qu'on finit par oublier avec tout ce qui se passe. Mais bon, si comme n'importe quelle première, elle demande certains ajustements pour la suite, dans l'ensemble on peut dire qu'on a eu droit à une émission rafraîchissante, comme une rasée de limonade sur une terrasse en pleine canicule.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES