Andréanne Marquis révèle son salaire annuel et les défis de l'entrepreneuriat

Crédit photo: Instagram Andréanne Marquis

Le 6 juillet 2015, Andréanne Marquis, qu'on a connue à Occupation Double en Californie, a lancé sa propre entreprise de mode, soit la boutique en ligne Womance. Sans étude dans le domaine de la vente au détail ou bien du web, Andréanne s'est jetée tête première dans cette aventure entrepreneuriale pas toujours évidente dans le but d'offrir des vêtements et accessoires tendance et abordables, en plus d'offrir un service à la clientèle impeccable.

Womance célébrera cet été ses cinq ans d'existence et, pour commencer en force cette année marquante, l'entrepreneure a lancé ce dimanche l'application mobile Womance. « Alors, je viens de lancer une application pour Womance. Je dis ''je'' puisque j’y travaille seule depuis quatre mois. Si tu m’avais dit un jour que j’aurais réussi à faire cela (un logiciel m’a aidé, faut l’avouer), je ne t’aurais jamais cru. Après quatre ans d’existence, j’ai vraiment l’impression que Womance devient une adulte. Peux-tu croire que je n’avais aucun but pour elle au départ? Rien du tout. », a écrit Andréanne, très fière de ce projet qui mènera certainement Womance à un niveau supérieur.

Toutefois, Andréanne ne s'arrête pas là. L'année 2020 sera synonyme de questionnements puisque le bail des bureaux de l'entreprise prend fin l'année prochaine. La femme d'affaires a donc plusieurs options qui s'offrent à elle entre la location, l'achat ou même la construction de bureaux. Une ligne de vêtements créée sur mesure pour Womance est aussi en production, comme l'entreprise fait maintenant assez de revenus pour se lancer dans cette avenue.

Cela peut paraître surprenant, mais Andréanne, qui est toujours aussi généreuse avec ses abonnés, a choisi de lever le voile sur la réalité d'entrepreneur dans une récente publication Instagram, en plus de dévoiler son salaire annuel. « Ça fait quatre ans que Womance existe et ça fait deux ans que je me dégage un salaire de 32 500$ par année, et je suis chanceuse. Rares sont les entrepreneurs qui réussissent à se verser un salaire dans les trois premières années. Womance a vécu pendant ses deux premières années de vie dans mon appart. Elle n’aurait jamais été capable de se payer un loyer. Il faut être dérangé pour décider du jour au lendemain de s’offrir aucune stabilité en décidant de bâtir une entreprise sans trop savoir où cela mènera. Il faut être naïf de croire que devenir notre propre patron nous offre de la liberté. Il faut être mal informé pour penser qu’on va devenir riche du jour au lendemain. J’étais et je suis encore tout cela. Et je pense que c’est ce qui fait de moi l’entrepreneure surprise, reconnaissante et travaillante que je suis. La finalité n’a aucune valeur à mes yeux parce que le chemin que je parcours m’amène tellement plus loin. »

Malgré toutes les difficultés, on sent la passion d'Andréanne pour son travail, et c'est là, la clé de son succès. Elle est un modèle à suivre pour tout futur entrepreneur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Andréanne Marquis 🇨🇦 (@andreanne_mar) le

Stories Andréanne Marquis

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES