12 personnalités s'ajoutent à la campagne Noeudvembre de Procure

Crédit photo: Procure patrick-Langlois-pour-procure

Ce sont 12 personnes par jour qui sont diagnostiquées du cancer de la prostate au Québec. Depuis quelques années, le mois de novembre est associé à la lutte contre cette maladie, entre autres avec l'initiative internationale Movember, mais aussi avec la campagne bien québécoise Noeudvembre de l'organisme Procure, qui est en à sa sixième édition. Pour la troisième fois, c'est le créateur Philippe Dubuc qui a conçu le noeud papillon devenu un symbole de la lutte contre le cancer de la prostate et, cette année encore, 24 personnalités se joignent à la cause à titre d'ambassadeurs, dont le designer.

Winston McQuade, le président directeur général de Procure Laurent Proulx, qui sont tous deux des survivants du cancer de la prostate, Maripier MorinRégis Labeaume, qui se bat présentement contre la maladieSébastien BenoitSabrina CournoyerPatrick BoivinKim SullivanJean-Charles LajoieFrédéric Plante et Elias Makos sont de retour comme ambassadeurs, tandis que Bacary Sagna, Saskia ThuotMathieu DufourLysanne Richard, les trois soeurs Dufour-LapointeÈve-Marie LortieChristophe Normand, Charles Hudon et Patrick Langlois rejoignent le mouvement pour la première fois, tout comme Isabelle Pagé, la fille de Jean Pagé, qui est malheureusement en train de succomber du cancer.

Au lancement de la campagne, jeudi matin, elle a donné des nouvelles de son père, toujours très vif d'esprit bien que son corps peine à suivre, et a souligné l'importance des proches des personnes atteintes de la maladie. En effet, c'est souvent les familles des patients qui vont joindre la ligne d'écoute qui a été mise sur pieds par Procure, une idée de Jean Pagé, justement. C'est également pour cette raison que l'organisme mise chaque année sur des ambassadeurs, mais aussi des ambassadrices : la maladie touche tout le monde, directement ou indirectement, et, bien souvent, c'est l'entourage de la victime du cancer qui ira chercher de l'information d'abord, puisque le diagnostic de cancer de la prostate est encore trop souvent accompagné d'une certaine gêne pour celui qui le reçoit.

« Ces statistiques-là nous prouvent qu'il n'y a aucune gêne [à avoir], nous explique Patrick Langlois en entrevue. On regarde au bureau, on regarde à la maison, on regarde sa famille : un homme sur sept va avoir le cancer de la prostate. On va être plusieurs à l'avoir et donc je pense que ce tabou-là doit absolument tomber. J'espère qu'avec des événements comme ça, avec l'Affaire papillon, avec le mois au complet, avec cette campagne-là, dans quelques années ça ne sera plus jamais un tabou. »

L'animateur, qui s'est présenté au Gala de l'ADISQ dimanche dernier en portant le noeud papillon de 2019 en primeur, a bien l'intention d'aborder la cause sur ses multiples plateformes, que ce soit les réseaux sociaux ou la radio, et d'assister à l'événement-bénéfice l'Affaire Papillon, qui aura lieu le 22 novembre, juste après la Journée québécoise de sensibilisation au cancer de la prostate du 19 novembre. « Quand on me donne un porte-voix et que j'ai une bonne cause à supporter, je l'utilise à bon escient. »

S'il a tendance à s'impliquer beaucoup auprès des enfants malades, l'animateur a tout de suite accepté quand on lui a proposé de se joindre à la campagne de Procure : « Ça fait déjà plusieurs années que je suis la campagne Noeudvembre, que je suis au courant. Je sais très bien qu'il y a de fortes chances que soit moi ou quelqu'un dans mon entourage va être diagnostiqué du cancer de la prostate. Je pense que c'est important de s'impliquer pour faire de la sensibilisation, parce que j'ai l'impression que, quand on donne ces statistiques-là, ça jette tout le monde à terre. »

Vous pouvez vous aussi soutenir la cause en vous procurant un des 7 000 noeuds papillon mis en vente au coût de 35$. Un coffret de quatre noeuds en édition limitée est également disponible au coût de 500$. Pour des billets pour l'Affaire Papillon, c'est ici. Évidemment, tous les profils iront à l'organisme Procure. Tout ça pour faire en sorte que, comme l'a dit Winston McQuade au lancement de la campagne, « le cancer de la prostate pourrait être idéalement éradiqué ».

Si vous ou un proche souffrez du cancer de la prostate, vous pouvez appeler le 1-855-899-2873 afin d'obtenir du support et de l'information.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES