Unité 9 sur sa dernière lancée

Crédit photo: Facebook Unité 9

Et voilà, Unité 9 a repris hier soir sa dernière saison. Plus que jamais, on sent qu'on se dirige vers la fin : les intrigues arrivent bientôt à leur résolution, même si d'autres petites trames narratives se pointent ici et là. On pense au nouvel aumônier, incarné par René Richard Cyr, qui semble être un pervers derrière ses airs de bon chrétien. Mais, malgré qu'on se doute bien que tout ne restera pas rose jusqu'au printemps, les choses vont plutôt bien à Lietteville depuis que Normand Despins (François Papineau) a assoupli ses mesures disciplinaires. À la limite, ça stagne un peu trop.

Boule de quilles (Kathleen Fortin) s'est laissée amadouée par l'aumônier et cette relation ne lui sera peut-être pas bénéfique sur le long terme, mais l'aura amené à se rapprocher de Macha Vallières (Hélène Florent), ce qui risque de conduire à du bon pour l'une comme l'autre, toutes deux ne demandant qu'à recevoir un peu d'amour. Les téléspectateurs en ont certainement eu une vague pour la détenue qui a agressé des enfants après qu'on ait découvert, en fin d'épisode mardi soir, qu'elle avait elle-même été victime d'un crime odieux.

Suzanne (Céline Bonnier) et Henriette (Danielle Proulx), toutes deux libérées, s'habituent tranquillement à leur nouvelle vie qu'elles abordent avec le sourire. On ne s'inquiète plus pour elles, pas plus que pour Kim (Elise Guilbault), bien que son combat pour Jeanne (Ève Landry) ne soit pas encore gagné. Même si cette dernière continue de s'isoler et de ne pas vouloir de son enfant, elle fait face à ce qui lui arrive et confronte son violeur qui l'a mise enceinte. C'est un grand pas pour le personnage, qui avait jusqu'à maintenant tendance à se défiler, et son amitié avec Eyota (Natasha Kanapé-Fontaine) n'est pas étrangère à cette nouvelle attitude.

On ne peut pas passer à côté du personnel de Lietteville qui nous a offert une scène attendue depuis longtemps : Marco (Mathieu Baron) et Josée (Catherine Paquin-Béchard) se sont enfin laissés entraîner dans l'attirance qu'ils ont l'un pour l'autre. Ça faisait des années qu'on voulait que ça arrive!

Mais ce qu'on veut voir depuis plus longtemps encore, c'est Marie (Guylaine Tremblay) qui vide son sac à Lucie (Émilie Bibeau). Ça n'est pas encore arrivé, mais ça devrait se produire d'ici la fin de la série, d'autant plus que la protagoniste est de plus en plus confrontée à sa propre histoire en aidant Jeanne à passer au travers de ce qu'elle vit.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES