Unité 9: Marie passe enfin aux aveux

Crédit photo: Facebook d'Unité 9

La finale d’Unité 9 était tout en émotions, hier soir. Pas de bagarre, pas de soulèvement de la part d’une détenue sur le toit de Lietteville. On aime ça comme ça, quand on se sent angoissés par de petits éléments qui viennent nous intriguer davantage. L’épisode d’hier en regorgeait, tout comme ce billet regorge de spoilers.

Évidemment, Jeanne (Ève Landry) et sa grossesse étaient une fois de plus au centre de l’intrigue. Une rare visite de Kim (Élise Guilbault) n’aura pas eu l’effet escompté, et la pauvre détenue ne cache pas sa volonté de se laisser mourir de faim. Dans une scène qu’on n’osait plus espérer, Marie (Guylaine Tremblay) est passée aux aveux, du moins en partie : pour la toute première fois, elle a confié ne pas avoir tué son père et avoir protégé sa fille (Frédérique Dufort) en se dénonçant à sa place. On se souvient que Georges (Paul Doucet) était au courant de ce grand secret, mais l’avait deviné par lui-même. On croise les doigts pour que ce soit une première étape pour que le personnage avoue finalement à sa sœur la vraie nature de leurs liens familiaux… Du même coup, Marie a proposé à Jeanne d’élever son enfant, une idée pour le moins surprenante qui nous laisse franchement se demander où ça s’en va, cette histoire de grossesse. Par ailleurs, la femme enceinte n’est pas au bout de ses peines. Une lettre qui lui a été transmise à l’insu des IPL la profondément ébranlée. En effet, la saison s’est conclue avec une Jeanne en panique, qui venait visiblement de lire quelque chose qui changera sa vie.

Mais toute l’intrigue de l’épisode ne s’est pas déroulée dans la zone de force gravitationnelle de la bedaine de Biron. Marco Choquette (Mathieu Baron) se retrouve au pied du mur, confronté à un choix : rendre sa démission ou demander un transfert vers un autre établissement. Serait-ce la fin de l’ex-lofteur dans la série de Danielle Trottier? On espère que non!

De l’autre côté, on risque de voir Suzanne (Céline Bonnier) davantage… C’était écrit dans les étoiles et c’est maintenant arrivé : la criminelle réformée s’est fait prendre à voler son employeur, et on ne serait pas étonnés de la revoir dans les murs de Lietteville à l’automne.

Unité 9 nous laisse donc une fois de plus avec plusieurs questions sans réponse et intrigues en suspens, mais on nous y a habitués! L’été, s’il finit par arriver, sera long pour les fans!

 

À lire aussi:

Unité 9: Jeanne est tombée enceinte entre les deux grossesses d’Ève Landry

Unité 9: Le public fait ses adieux à un personnage marquant

Unité 9, anti-avortement?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES