Unité 9: De tristes perspectives pour les personnages

C’est hier soir que reprenait Unité 9 après une longue pause des Fêtes. On se souvient que le dernier épisode nous avait complètement bouleversés alors qu’on était témoins du viol dont Jeanne (Ève Landry) a été victime. On a retrouvé une femme brisée, qui n’est plus que l’ombre d’elle-même et ça crevait le cœur de la voir dans un tel état, vivre seule sa souffrance.

Mais la détenue aux cheveux rasés est loin d’être la seule à vivre des moments difficiles. La bande-annonce laissait présager un sombre avenir pour Georges aussi, lui qui était à l’hôpital et visiblement dans un état de choc. Nos craintes se sont confirmées quand on a appris, en même temps que lui, qu’il est atteint d’un cancer du foie fort avancé. Disons qu’on est déjà un peu en train de faire notre deuil de ce personnage qu’on suit depuis les tous débuts de la série, mais surtout on espère que Marie (Guylaine Tremblay) et lui profitent de ce qui s’annonce pour être ses derniers moments afin de les passer ensemble. Cette dernière, d’ailleurs, s’est fait recommander par la Commission des libérations conditionnelles une médiation avec sa victime, c’est-à-dire sa sœur, Lucie (Émilie Bibeau). On a, peut-être pour la première fois depuis la mort de ses enfants, enfin l’impression qu’elle pourrait tout lui avouer, des agressions qu’elles et Léa (Frédérique Dufort) ont vécues jusqu’au fait qu’elle est sa mère, en passant bien sûr par la réelle coupable du meurtre de leur père. L’espoir est faible, mais il est là, et on ne vous cachera pas qu’on commence à avoir VRAIMENT hâte que la vérité éclate dans cette histoire.

Outre cette lueur d’espoir pour Marie, on dirait bien que rien ne va pour personne. Eyota (Natasha Kanapé Fontaine), la nouvelle détenue, est définitivement habituée à une vie dure. On pense aux premiers moments d’Henriette (Danielle Proulx) à Lietteville et ça nous laisse croire qu’elle pourra, elle aussi, prendre du mieux. Josée (Catherine Paquin-Béchard) est d’ailleurs très attachée à elle et à Jeanne, toutes deux sous sa charge au maximum. Elle a à l’œil Kevin (Jason Roy-Léveillé) et Koffi (Goûchy Boy), qu’elle soupçonne de voyeurisme, mais notre petit doigt nous dit qu’elle brasse un peu trop d’air et risque de déranger un peu trop ses supérieurs… la perdre serait une véritable tragédie pour les détenues. 

Mais bon, l’auteure, Danielle Trottier, nous avait promis avant les Fêtes qu’on va « découvrir la grande force des femmes dans les prochains épisodes! » Disons qu’après ce qu’on vient de voir, on ne pourrait pas être plus impatients de les voir se relever…

 

À lire aussi:

Voici ce que souhaite le public pour l’avenir d’Unité 9

La scène de viol d’Unité 9 pourrait contrevenir au code de la CRTC

L’auteure d’Unité 9 changée à jamais par le mouvement #moiaussi

Crédit photo: Facebook d’Unité 9

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES