Un surplus de sucreries

Avant d’entamer l’écriture de ma critique, une question se pose… Était-ce l’événement de l’année? Certains diront oui tandis que d’autres diront non, mais ce qu’on peut admettre avec une certitude irréfutable, c’est que le « Sticky & Sweet Tour » de l’indétrônable Madonna est décidément le spectacle de l’année et j’ose même dire de la décennie. Alors, voici donc mes nombreuses appréciations et même, mes quelques déceptions…

C’est donc en étant assise de manière provocatrice sur son majestueux trône de luxe, pour nous indiquer qu’elle est la reine incontestée de la musique, que son concert commence. Les premières notes de « Candy Shop » sont alors jouées et l’ambiance à ce moment exact se résume à un univers de bonbons. L’ouverture aura été suivie par deux excellentes chansons dont une avec la timide participation de Britney Spears. Nous en aurions désiré beaucoup plus!! Néanmoins, cette minime déception fut suivie par mon premier coup de cœur de la soirée, l’interprétation divine de « Into The Groove ». Après deux chansons qui n’ont pas su retenir mon attention, elle enchaîne avec « She’s Not Me ». C’est d’ailleurs durant celle-ci que Madonna a expulsé sa colère contre son ex-mari, Guy Ritchie, en s’adressant tout particulièrement aux filles. Elle les invitait donc à se méfier des hommes puisqu’ils sont, d’après elle, d’excellents menteurs ; je crois que sa rupture l’affecte énormément!! Mon deuxième coup de cœur s’arrête sur l’interprétation féerique de « Devil Wouldn’t Recognize You », qu’elle interpréta couché sur un piano. Cependant, ce moment magique fut radicalement interrompu par la pire chanson de son plus récent album et même de son répertoire, l’insipide « Spanish Lesson ». Ce fut donc ma deuxième et dernière déception de la soirée.

Heureusement, elle nous est revenue en force avec trois magnifiques chansons qu’elle a enchaînées l’une à la suite de l’autre avant d’entamer la dernière portion de son spectacle, celle qui a électrisé l’atmosphère et qui a enflammé le corps de chaque individu présent. L’introduction de cette portion nous a fait réfléchir puisque Madonna souhaite davantage dénoncer les guerres, la misère, la stupidité de son pays et bien sûr, Sarah Palin!! Mon troisième et quatrième coup de cœur s’arrêtent donc sur « Ray Of Light » et sur la finale des plus impressionnantes avec la chanson « Give It To Me ». Nous sommes donc rassasiés par le surplus de sucreries, mais nous en aurions souhaité davantage.

En conclusion, oui enfin… ce n’est évidemment pas pour sa voix qu’elle est aujourd’hui la chanteuse qui obtient le plus de succès à travers le monde, mais plutôt parce qu’elle a de l’attitude, du caractère, de la volonté et bien sûr, le sens du spectacle!

Kevin

PLUS DE NOUVELLES