Thomas Beaudoin se confie sur le harcèlement sexuel dans le milieu de la mode

Crédit photo: Karine Dufour via Radio-Canada

Le mouvement #MeToo a révélé les pratiques troublantes de nombreux photographes du milieu de la mode, une culture qui a été dénoncée par plusieurs mannequins, dont Kate Upton et Miranda Vee, qui avaient dû garder le silence de peur de ne plus pouvoir travailler. Lui-même mannequin depuis plusieurs années, Thomas Beaudoin a avoué sur le plateau de Tout le monde en parle ne pas être étonné de voir ces témoignages faire enfin surface, ayant dû se défendre lui-même de se genre d’abus.

« On m’a déjà mis dans un coin, presque forcé aussi. J’ai jamais eu d’expériences parce que je sais me défendre, non seulement au niveau vocal, mais au niveau physique. Je n’ai pas eu d’expériences comme les gens qui sont victimes de harcèlement, mais j’ai eu des situations dans lesquelles j’aurais pu être dans le trouble », a-t-il révélé. Évidemment, ce n’est pas parce qu’elles ne savent pas se défendre que les victimes se font agresser, mais bon, on comprend où il voulait en venir.

Karine Dufour via Radio-Canada

Sa résistance lui aurait justement coûté quelques contrats, mais l’interprète d’Hubert dans Hubert et Fanny dit n’en avoir « rien à foutre ». Heureusement, les voix se joignent désormais et on ne peut qu’espérer que les gens œuvrant dans l’industrie de la mode soient mieux outillés pour se protéger des abus de toutes sortes. Pour voir l’intégralité de l’entrevue du beau Thomas, c’est par ici!

 

À lire aussi :

8 fois où Yoan Garneau n’a pas attaché sa chemise

Danielle Ouimet croit qu’Éric Salvail pourrait revenir dans l’œil du public

C’est elle, la copine de Jean-François Ruel, alias Damien dans Fugueuse!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES