Télé-Québec prend des risques avec sa programmation 2018-2019

Crédit photo: Serge Cloutier

Télé-Québec a été fondé en 1968 et poursuit sa lancée amorcée au début de l’année pour souligner ses 50 printemps. Son anniversaire sera bouclé en octobre avec un grand spectacle qui sera diffusé sur le web et à la télé, où l’Orchestre métropolitain, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, revisitera la musique ayant marqué la vie de la chaîne. Au-delà de cette grande fête, c’est sous le signe du risque que le diffuseur a lancé aujourd’hui sa programmation pour la saison 2018-2019 en présentant plusieurs nouveautés. Denis Dubois, directeur de la programmation, a par ailleurs souligné que ces choix audacieux sont basés sur deux objectifs importants pour Télé-Québec, soit de donner de la visibilité à de nouveaux visages et refléter notre société tout en créant un endroit de discussion ainsi que de réflexion et en démocratisant la culturelle. Avec les nouvelles productions annoncées, ça promet d’être une mission réussie!

On attend bien sûr avec impatience Cette année-là, le nouveau show du samedi soir de Marc Labrèche qui mêlera humour et culture en compagnie de ses collaborateurs Emilie PerreaultSimon Boulerice et Fred Savard. L’équipe est visiblement complice et l’émission, qui nous replongera dans une autre époque tout en faisant des parallèles avec la nôtre, semble fort prometteuse. C’est d’ailleurs le grand comique qui animait la présentation de ce matin, devant médias et artistes de la chaîne, et il n’a certainement pas perdu sa verve.

On tombera dans le vif de l’actualité avec L’heure est grave (mais la demi-heure est drôle!) à raison de trois fois par semaine dès l’automne. Les animateurs, Virginie Fortin et Guillaume Girard (qui enregistrait par ailleurs le premier épisode hier soir), ont expliqué que ce n’est pas les nouvelles de la semaine qui y seront analysées, mais plutôt des enjeux. L’humoriste décrit d’ailleurs l’émission comme un « variétés d’actualité » en nous disant qu’on découvrira bien ce que ça veut dire en visionnant le premier épisode!

Ceux qui adorent De garde 24/7 seront ravis de retrouver l’émission, mais seront aussi certainement vite captés par 180 jours, qui suit les élèves et le personnel de la polyvalente Gérald-Fillion pendant toute une année scolaire et qui donnera à voir des moments intenses, d’autant plus que la production a su rapidement s’intégrer et se faire discrète histoire de recueillir des témoignages sincères. Et si vous avez aimé MTL, vous ne voudrez pas manquer Kebec, qu’on verra à l’hiver et où Noémi Mercier explore l’histoire et la culture de la province en 12 épisodes dans lesquels un ou deux thèmes seront abordés chaque fois. Dans l’extrait présenté ce matin, on a appris comment on en est venu à bombarder des bélugas. Ça donne le ton!

Autre nouveauté qui nous empêche de tenir en place, M’entends-tu? est une première fiction pour adultes produite pour la chaîne depuis quelques années, et la direction ne se cache pas pour dire que si Télé-Québec n’avait pas osé la diffuser, peu de ses compétiteurs auraient pris ce risque. Sans doute parce que parler de pauvreté est loin d’être glamour, mais ô combien proche de bon nombre de gens qui ont besoin, comme tout le monde, de se sentir représentés dans notre culture. Florence Longpré, qui a écrit la série en plus d’y partager la vedette avec Mélissa Bédard et Ève Landry, s’est par ailleurs excusée à ses proches d’avoir fait jouer en boucle Losing My Way de Justin Timberlake pendant la scénarisation. Si ça lui a servi d’inspiration, cette comédie dramatique ne peut être que du bonbon. Il faudra cependant attendre à l’hiver pour voir ça, tout comme le très attendu retour de Passe-Partout. L’émission jeunesse qui a marqué une génération passe présentement le test de son public cible, les tous petits, et on nous souligne son importance à une ère où 26% des écoliers ont une déficience dans un des aspects qui seront mis de l’avant par Passe-Montagne et sa gang. Widemir Normil, qui incarne Fardoche, a aussi profité du lancement de la programmation pour remercier Télé-Québec de son « audace » d’avoir choisi un comédien noir pour le rôle.

Également en fiction, on pourra voir sur le web à compter du 27 septembre l’intrigante série Georges est mort. C’est aussi sur la Zone vidéo qu’on pourra voir Off à la semaine de relâche ainsi qu’On ne se fera pas d’amis et Pourquoi, deux nouveautés diffusées dès l’automne. Également sur les internets, on aura accès à On parle de sexe, une websérie animée par Julien Lacroix et Rosalie Vaillancourt qui s’adresse à un public de 13 à 15 ans et qui sera complémenté du film Ados, sexe et confidences (12 septembre) pour les parents. Les documentaires, comme celui-ci, on d’ailleurs la part belle avec Pénélope McQuade qui présentera Troller les trolls (3 octobre), où elle interviewera entre autres Sophie Durocher et Richard Martineau, mais aussi avec Louis T et son Apprenti autiste (27 février) ou encore Fabien Cloutier et Mononcle (9 janvier).

Parmi les retours de nos émissions chouchous, on compte quelques changements : un nouveau décor pour Dans les médias et Ça vaut le coût, un nouveau segment animé par des enfants pour Format familial et un rendez-vous le vendredi pour Stéphane Bellavance et Martin Carli avec Encore plus génialoù ils recevront des jeunes du secondaire pour jaser des meilleures expériences de l’émission.

Du même coup, grâce à une nouvelle mesure gouvernementale, ce sont 40 heures de contenu qui seront disponibles en primeur sur la Zone vidéo, qui reste toujours gratuite, un nombre qui ira en augmentant pour les deux prochaines années. Le web est bien sûr une nouvelle destination pour consommer des émissions, et avec trois nouvelles plateformes, la chaîne s’assure de rejoindre les jeunes et moins jeunes. La toute nouvelle section Coucou a été conçue spécialement pour les tous petits et le Squat a été entièrement repensé pour les six à 12 ans, histoire d’offrir du contenu web francophone à la jeunesse. En plus, la fraîchement sortie du four plateforme Cuisinez! sera l’endroit par excellence pour retrouver les recettes vues dans Curieux BéginCuisine futée, parents pressés, di Stasio et Un chef à la cabane, en plus de contenus exclusifs signés Geneviève Everell.

Et la plus grosse nouveauté de l’année? Pour l’équipe de Télé-Québec, ce sera certainement son déménagement dans l’édifice patrimonial Au-Pied-du-Courant, dont le diffuseur public devient copropriétaire avec la SODEC. Un beau cadeau de fête!

 

À lire aussi :

Toute une belle gang au lancement de la programmation de VRAK!

Radio-Canada compte sur les retours et les émissions spéciales cet automne

Canal Vie mise sur les nouveautés cet automne [PHOTOS]

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES