Sylvain Archambault présente ses excuses et demande clémence

Il y a presque une semaine maintenant, le reportage détaillant les témoignages d’au moins une vingtaine de victimes et de témoins contre Sylvain Archambault sortait au grand jour ses pratiques douteuses sur les plateaux de tournage. Les allégations d’inconduite sexuelle qui pèsent contre le réalisateur ont alors forcé l’arrêt du tournage de Mensonges 4, jusqu’à ce que lumière soit faite sur ces témoignages troublants. Sylvain Archambault avait vivement démenti les accusations de harcèlement sexuel lorsqu’il s’était entretenu avec les journalistes Katia Gagnon et Stéphanie Vallet de La Presse, mais le ton du réalisateur semblait avoir changé dans la longue publication qu’il a partagée hier sur son profil Facebook.

Sylvain Archambault y présente ses excuses, sans toutefois concéder que ses pratiques controversées ne puissent être confondues avec du harcèlement sexuel. Celui qui a réalisé entre autres Les pays d’en haut et Cheval-Serpent demande maintenant qu’on lui accorde une seconde chance en le laissant poursuivre son travail sur Mensonges 4. Voici sa publication dans son intégralité.

« Je m’excuse

On a fait grand état au cours des derniers jours d’allégations me concernant. Bien que plusieurs de celles-ci doivent être nuancées, certains témoignages rapportés ont un fondement de vrai. Toutefois, je n’ai jamais posé un geste désobligeant à caractère sexuel.

D’entrée de jeu, j’aimerais dire à ceux et celles qui ont pu se sentir humiliés par mes propos ou blessés par des gestes déplacés, que je n’ai jamais, au grand jamais, eu l’intention de le faire. Si ce fut le cas, je m’en excuse profondément.

Il est vrai que j’ai fait usage dans toute ma carrière d’un langage ou poser des gestes qui appartiennent à une autre époque. Aucun cependant ne peut justifier de me qualifier d’agresseur ou d’harceleur sexuel. Je reconnais que nous sommes dans une ère nouvelle et que j’aurais dû changer mes façons de faire en conséquence. Toutefois, ces comportements étaient sans malice, ni mauvaises intentions.

Mon métier en est un d’émotions. Que ce soit lors d’un casting ou lors d’un tournage, il a toujours été pour moi primordial d’obtenir le meilleur de tous ceux et celles qui m’entouraient. Oui, j’ai provoqué ! Oui, j’ai forcé des émotions ! Oui, j’ai poussé des comédiens et comédiennes à puiser au plus profond d’eux-mêmes. Jamais, je n’aurais cru que mes stratégies, utilisées pour le seul et unique bien du projet sur lequel je travaillais, pourraient blesser certaines personnes de mon entourage (comédiens, techniciens, figurants etc.). Bien que la plupart aient saisi ma bonne intention, je constate avec beaucoup d’amertume que ce ne fut pas le cas de tous et je le regrette.

Les évènements des derniers jours m’ont fait comprendre, à fort prix d’ailleurs, que les temps ont changé et que je dois modifier mon style, mon approche et mes façons de faire comme réalisateur.

Je fais ce métier parce que j’aime l’humain. Je le raconte et l’étudie. J’aime profondément tous les comédiens avec qui j’ai travaillé depuis 35 ans ainsi que mon équipe technique dont plusieurs choisissent de travailler avec moi depuis 15 ans.

Je souhaite terminer les projets en cours dont le tournage de la série MENSONGES 4 et, par la suite, me retirer pour faire le point… pour revoir mes façons de faire, pour m’approprier de nouvelles approches. J’ai l’intention de continuer longtemps à exercer humblement ce magnifique métier, mais je le ferai différemment.

Je vous remercie à l’avance de la seconde chance que vous me donnerez. »

La semaine dernière, Sophie Prégent s’était portée à la défense du réalisateur, avec qui elle collabore depuis plusieurs années. Les propos de la Présidente de l’Union des Artistes avaient beaucoup fait réagir le milieu culturel. Karine Vanasse, Marc-André Grondin et Magalie Lépine-Blondeau sont de ceux qui ont dénoncé le malaise généré par la relation entre leur présidente et le réalisateur. Sophie Prégent avait défendu sa position dans une lettre ouverte publiée sur le site de l’UDA.

 

À lire aussi : 

Les acteurs de Ramdam se réunissent

Les membres de la première cuvée de Mixmania chantent ensemble à nouveau

Jay Du Temple goûte au fruit qui pue le plus au monde et c’est hilarant

Crédit photo : Twitter de Bernard Bujold

Source : La Presse 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES