Stéphane Langdeau fait le point sur son départ controversé de RDS

Crédit photo: Karine Dufour via Radio-Canada

Tout a commencé quand l’animateur de radio Gary Daigneault – depuis retiré des ondes – a promis qu’il révélerait à son émission l’identité d’un journaliste sportif accusé d’inconduites sexuelle par cinq femmes. À travers son fil d’actualité Facebook chaotique, le controversé animateur avait laissé tomber des indices, notamment les initiales du présumé prédateur sexuel, S.L. Ces initiales, qui devaient véritablement être attribuées à Stéphane Leroux, ont malencontreusement été associées à son collègue de réseau Stéphane Langdeau. L’animateur de L’Antichambre a remis sa démission à RDS le 23 mars après que les soupçons se soient injustement élevés contre lui.

De passage à Tout le monde en parle, Stéphane Langdeau a fait le point pour la toute première fois sur son départ précipité des ondes et les dommages collatéraux accablants qui ont éclaboussé sa réputation, tout cela à cause d’une malheureuse coïncidence d’initiales.

« J’ai vécu pendant une semaine avec une boule dans l’estomac en animant L’Antichambre, parce que je savais que des gens me regardaient et se disaient : "C’est lui le prédateur sexuel". Et c’est la raison pour laquelle le 6 mars, je l’ai appelé, Gary Daigneault, pour lui dire : "Peux-tu retirer les initiales et marquer le vrai nom? Parce que tu es en train de détruire ma crédibilité, tu es en train de détruire mon intégrité, tu es en train de détruire ma famille et ma vie". Il a répondu non », raconte le journaliste. Une semaine après la sortie de ces rumeurs troublantes, Stéphane Langdeau a pris la décision de démissionner de son poste, afin de pouvoir gérer cette situation loin des téléviseurs.

Karine Dufour via Radio-Canada

Malgré que ces accusations aient porté préjudice à ses 30 ans de métier et ses 14 ans à RDS, l’ex-animateur de L’Antichambre était d’autant plus affecté qu’il a été témoin des démarches judiciaires pénibles vécues par une fille de son entourage qui a vécu une agression sexuelle l’année dernière : « À partir de là, tu vois rouge et tu ne veux pas être associé à ça ».

Stéphane Leroux a depuis intenté une poursuite contre Gary Daigneault, qualifiant ses allégations de diffamatoires.

Pour Stéphane Langdeau, un retour en ondes est le bienvenu, d’autant plus qu’il a eu la chance de clarifier ces événements publiquement. Après toutes ces années à titre d’animateur, il se dit désormais prêt à donner son opinion en tant que panéliste et souhaite pouvoir continuer à travailler dans le domaine du journalisme sportif.

Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans ses projets à venir et nous espérons que les victimes alléguées dans cette affaire pourront être entendues au sortir de cette terrible méprise.

Pour revoir l'intégralité de son entrevue avec Guy A. Lepage, c'est par ici.

 

À lire aussi :

Attaque à Toronto: Ricardo était tout près!

Kendall Jenner pourrait être poursuivie en justice

Paul Arcand reçoit Denis Coderre à Conversation secrète

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES