Sophie Durocher monte aux barricades contre Rachid Badouri

Après Véronique CloutierGuy A. Lepage et même notre Céline nationale, c’est cette fois contre Rachid Badouri que s’insurge Sophie Durocher et, pour une fois, on croit bien que son courroux est justifié. C’est que l’humoriste a présenté un spectacle à Port-au-Prince dans le cadre du Lol Fest Haïti, un festival d’humour dans le pays antillais auquel participent également Mike Ward et Mehdi Bousaidan, pendant lequel il a lancé une blague sérieusement déplacée. « Il devrait y avoir des noms d’ouragan qui font peur. Irma… ça ne me fait pas peur du tout ! Irma, Katia, Jose. Jose ça fait un peu masisi », aurait blagué Rachid Badouri en faisant des mouvements caricaturaux, selon les faits rapportés par la chroniqueuse.

Or, « masisi » est l’équivalent en créole de « tapette » ou de « pédé », des termes extrêmement péjoratifs pour désigner des personnes homosexuelles. Déjà, on se doute bien, comme l’écrit la femme de Richard Martineau, que l’humoriste n’aurait pas fait cette blague très déplacée pendant un spectacle au Québec, mais le contexte sociopolitique que Sophie Durocher souligne lui donne un goût encore plus amer. En effet, depuis quelques semaines à peine, le sénat haïtien a  « rendu le mariage de deux personnes de même sexe passible de prison » et « interdit toute promotion de l’homosexualité ».

« Me semble que, quand tu mets les pieds dans un pays qui criminalise l’homosexualité, tu ris des homophobes avant de rire des gais, non? » écrit l’animatrice. On doit bien lui donner raison!

Vous pouvez lire sa chronique juste ici.

 

À lire aussi:

L’auteure d’Unité 9 pose une importante question aux fans de l’émission

Le fils de Jean-Claude Van Damme risque la prison

Les Justiciers masqués disparaissent du web

Crédit photo: Karine Paradis

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES