Rozon-Salvail: La communauté artistique réagit aux allégations

Crédit photo: Karine Paradis et Serge Cloutier

À moins que vous ne viviez sous une roche, vous avez probablement entendu parler des scandales qui ont éclaboussé hier l’animateur Éric Salvail et le magnat de l’humour Gilbert Rozon. Dans une même journée, les deux producteurs ont dû faire face à des témoignages les accusant d’inconduites sexuelles, de harcèlement et même de viol sur une période variant entre 15 et 30 ans. Les relations professionnelles d’Éric Salvail sont sur la glace depuis la sortie d’une enquête parue dans La Presse où plus d’une dizaine de victimes se sont confiées, hier matin. Quant à Gilbert Rozon, le dragon a annoncé sa démission sur tous ses fronts professionnels quelques heures à peine avant la sortie d’un article détaillant les témoignages de neuf de ses victimes dans Le Devoir.

Le milieu culturel est sous le choc depuis hier et les réactions consternées côtoient les messages de solidarité envers les victimes.

 


L’humoriste Guillaume Wagner avait également publié un statut dans lequel il racontait une expérience personnelle déplaisante avec Éric Salvail. Dans un élan chevaleresque, l’humoriste avait aussi juré qu’il ne travaillerait plus pour Juste pour rire, tant et aussi longtemps que la bannière serait présidée par un « agresseur ».

Beaucoup ont louangé les propos de Guillaume, mais plusieurs ont toutefois dénoté qu’il avait lui-même avoué être au courant des agissements de Gilbert Rozon sans l’avoir dénoncé plus tôt. Selon nos sources, l’humoriste savait que la nouvelle éclaterait dans la semaine : son statut serait donc survenu quelques heures avant la sortie publique des victimes et le courage que certains lui attribuent est remis en question par d’autres. Le comédien Rémi-Pierre Paquin a d’ailleurs dénoté l’opportunisme de Wagner dans un statut sur sa page Facebook. You go, Rémi-Pierre!

Photo: Capture d’écran

Mathieu Cyr est d’ailleurs allé dans le même sens.

À la vitesse à laquelle sont allées les choses hier, on est en mesure de se demander s’il y en aura d’autres. Chose certaine, on s’assurera de vous le laisser savoir.

 

À lire aussi : 

Gilbert Rozon fait pleurer une petite fille en direct à la télé

L’affaire Éric Salvail à Tout le monde en parle cette semaine

Pénélope McQuade joint sa voix aux victimes d’agressions sexuelles

Crédit photo : Karine Paradis et Serge Cloutier

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES