Roch Voisine se confie sur sa période sombre au sommet de sa carrière

Crédit photo: Karine Paradis

Lors de son passage à La vraie nature, l’inimitable Roch Voisine s’est confié sur les périodes sombres qui ont accompagné ses plus grandes années de succès. Entre des spectacles au pied de la tour Eiffel, amassant quelque 80 000 personnes autour de la scène, et des tournées vertigineuses qui l’ont amené à performer un peu partout dans la francophonie, l’interprète d’Hélène n’a pas toujours bien géré le succès monstre de ses compositions.

« C’est trop gros. Il faut que tu te laisses aller, et que tu le fasses comme si c’était n’importe quel autre soir. Il faut rester dans la réalité. Ça, c’est difficile! Quand ça pogne en feu comme ça, c’est du délire total, il n’y a rien de vrai là-dedans et ça ne durera pas. Ça, j’avais été averti : ça ne durera pas. », a-t-il confié dans le chalet du Lac Brome.

Pour arriver à s’isoler, Roch s’enfuyait dans sa demeure au Vermont, où ses voisins et amis ne connaissaient rien de son travail. Cette double vie aurait alors amplifié sa grande solitude : « Je me souviens d’une tournée qu’on avait faite quatre mois, je suis arrivé là dans mon petit chalet et je me souviens d’être resté couché trois semaines. Je me levais, je mangeais, je m’assoyais sur mon sofa. […] Je perdais jusqu’à 20 livres dans une tournée. J’étais épuisé. »

Heureusement, le chanteur semble maintenant avoir un meilleur équilibre avec le succès. Avec son plus récent hit, Tout me ramène à toi, Roch Voisine s’est imposé une fois de plus comme un compositeur de talent qui n’a pas fini de nous accompagner dans les beaux, comme dans les moins beaux moments.

Pour revoir son passage à La vraie nature, c’est par ici!

 

À lire aussi : 

La Voix: La performance qui a fait pleurer tout le monde

Daniel Bélanger et Arcade Fire récompensés aux Junos

Normand Brathwaite veut ramener Piment fort pour une autre saison

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES