Radio-Canada compte sur les retours et les émissions spéciales cet automne

Crédit photo: Serge Cloutier

La directrice générale de la Télévision de Radio-Canada, Dominique Chaloult, a présenté la programmation de la saison 2018-2019 ce matin en compagnie d’une animatrice vedette de la chaîne, France Beaudoin, qui célébrera la 10e saison d’En direct de l’univers cet automne. L’émission, dont on nous prédit sans l’ombre d’un doute la survie sans Jean-François Blais, sera lancée une fois de plus avec un spécial de la rentrée le 8 septembre, une belle vitrine pour les artistes radio-canadiens, et surfera pour le reste de l’année sur la vague de renouveau que ce changement dans l’équipe aura apporté.

Le renouveau est peut-être d’ailleurs le mot d’ordre des mois à venir, alors qu’on verra les nouveautés davantage à l’hiver. Avec plusieurs dramatiques auxquelles le public est bien accroché, pour un total de 13 productions en incluant celles qu’on verra pendant la saison froide, on mise sur des retours très prometteurs. Évidemment, avec toujours plus d’un million de téléspectateurs à l’écoute, District 31 est attendu à bras ouverts (et avec des gros points d’interrogation, considérant qu’on se demande toujours ce qui se passe avec Jeff). Deux nouveaux personnages feront leur entrée au poste, notamment le remplaçant de Patrick (Vincent Guillaume-Otis), interprété par Patrice Godin, dont on nous avertit de nous méfier. Derrière ses airs gentils et sa compétence ce cache un lourd passé qui risque de remonter à la surface de manière inquiétante.

On compte également sur le retour de Ruptures, qu’on déplace une fois de plus de case horaire en étant présenté à l’automne plutôt que l’hiver. Malgré ces changements récurrents, la série va toujours chercher une bonne part du marché et cette nouvelle saison ne risque pas de faire exception après la finale forte à laquelle on a eu droit ce printemps. On nous prévient d’ailleurs que ça sera très intense, et ce, dès le premier épisode. Cette fois, la série mettant en vedette Mélissa Désormeaux-Poulin sera diffusée les lundis à 21h.

Évidemment, il faudra voir la septième et dernière saison d’Unité 9, où on découvrira plusieurs nouveaux personnages, notamment un nouvel aumônier incarné par René Richard Cyr. Dominique Chaloult le garantit, la finale sera excellente et les histoires vont être bouclées. Avec en plus la fin de Cheval-Serpent, dont la deuxième et dernière saison sera présentée à la télévision de Radio-Canada cet hiver, on nous promet que d’autres projets très concrets sont explorés entre la chaîne et Danielle Trottier. On espère juste que ce soit meilleur que le feuilleton du bar de danseurs!

Faits divers reprendra avec une toute nouvelle intrigue qui nous plongera dans un camp nudiste. Ça s’annonce pour être drôlement ridicule alors que Guy Nadon se prend pour un italophone amateur et que des juifs hassidiques sont mêlés à l’intrigue. Le contexte implique évidemment qu’on verra plusieurs paires de fesses, mais on nous promet que c’est « bien dosé », contrairement aux injections dans les visages des participantes de XOXO, si on peut se le permettre. Les mercredis, alors que TVA présentera « la nouvelle ère de la téléréalité », Radio-Canada propose plutôt des soirées de filles avec la diffusion back à back de Trop et des Simone.

Côté nouveautés, ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voir Demain des hommes en ligne auront l’occasion de se rattraper les lundis à 20h. On attend aussi impatiemment Discussions avec mes parents, la série basée sur le livre éponyme de François Morency, série pour laquelle la production a créé une réplique de la maison d’enfance de l’humoriste par souci de réalisme. Si vous avez aimé le bouquin, sachez que la vaste majorité de l’émission est composée d’anecdotes inédites. « On n’est pas à l’abri d’un succès! » s’est d’ailleurs exclamée la DG. C’est cependant surtout à l’hiver qu’on aura droit à de nouvelles dramatiques, alors qu’on verra les premières saisons de 5e rang et d’Une autre histoire, première série annuelle à avoir Marina Orsini dans le rôle-titre. On retrouvera aussi dès janvier Lâcher prise, mais également Les Pays d’en haut. Bien que les tournages ne soient pas commencés, la série devrait bien reprendre à l’hiver, contrairement aux rumeurs qui couraient depuis un moment.

Bonne nouvelle pour les abonnés de l’EXTRA d’ICI Tou.tv, vous aurez la chance de voir en primeur l’épisode de la semaine suivante dès la fin de la diffusion télé. Ça risque de ne pas faire que des heureux, mais c’est certainement une stratégie efficace pour inciter à l’abonnement. D’ailleurs, dans la dernière année, Radio-Canada a beaucoup amélioré son offre de contenu multiplateforme, notamment en ce qui a trait aux productions jeunesse. On ne le cache pas, l’idée est d’accrocher les jeunes aux émissions canadiennes pour éviter de les voir se tourner vers Netflix dès leurs dents de lait tombées. Les enfants pourront donc découvrir la comédie de situation Les Sapiens et voir encore plus de Mehdi & Val, qui devient une quotidienne. Ils retrouveront également Par ici la magie les dimanches avec Daniel Coutu et la série à succès Massi en mission, qui présentera une émission spéciale au matin de Noël.

Parlant d’émissions spéciales, on en aura un truck plein! L’automne sera riche en culture, avec la diffusion de Patrice Michaud et les majestiques aux FrancosCrescendo qui revient pour une troisième année, 30 ans de l’École nationale de l’humourL’invisible essence : Le Petit Prince, le Show du refuge, le spectacle circassien Réversible et Rite de passage II, où on verra notamment Natasha Kanapé-Fontaine. Ce qui retient notre attention, c’est sans contredit Le cri du rhinocéros, un documentaire de Marc Labrèche où il va à la rencontre d’une foule de créateurs (de Xavier Dolan à Charlotte Gainsbourg, en passant par Alexandre Jardin et Ariane Moffatt) en leur demandant s’il vient un moment dans la vie où on n’a plus rien à dire. Plusieurs de ces spéciaux seront présentés juste avant les Fêtes, alors qu’une fois qu’on sera bien installés dans la période on aura droit à Les jours de la semelle, un conte de Fred Pellerin, la Revue culturelle d’André RobitailleStéphane Bureau rencontre Yannick Nézet-Séguin et, bien sûr, les émissions de fin d’année, dont le Bye Bye qui soulignera en très grand ses 50 ans, mais on nous garde les surprises pour plus tard. On s’entend tous pour dire que le spécial auquel tout le monde a hâte, c’est La Fureur!

Ce sera un gros retour pour Véronique Cloutier le 5 janvier, mais on pourra également la revoir dans la deuxième saison de 1res fois cet hiver alors que reprendront aussi Ouvrez les guillemetsPrière de ne pas envoyer de fleursLes magnifiques et Deuxième chance. L’émission qui fait brailler nous plongera d’ailleurs dans une de ses plus grandes recherches tandis que Marina Orsini et Patrick Lagacé tenteront de retracer un Rwandais dont la famille reste sans nouvelles depuis le génocide de 1994. On découvrira également L’effet WOW. Avant ça, à l’automne, on retrouvera Les enfants de la télé (où un spécial La petite vie est en cours de préparation), Infoman (avec un Jean-René Dufort qui s’attend à une excellente année en humour si la CAQ prend le pouvoir), Les Dieux de la danseAu suivant!Ici on chanteEn direct de l’universMarinaEntrée principale100% localEsprit critiqueLa factureL’ÉpicerieEnquêteDécouverteSilence on joue (avec des nouveaux jeux), Ici Laflaque et Tout le monde en parle, qui commencera la saison en recevant les quatre chefs de partis provinciaux en cette période électorale. Si les Galas ComédiHa! seront diffusés sous peu, il faudra attendre à l’hiver pour voir ceux de Juste pour rire.

Avec cette programmation, Radio-Canada a de quoi s’attendre à une aussi belle année que la dernière, alors que la chaîne a obtenu ses meilleures parts de marché en 14 ans. Préférant ne pas se comparer aux autres, on nous souligne tout de même que c’est arrivé plusieurs fois que le diffuseur public dépasse TVA en termes de parts de marché aux heures de grandes écoutes. Avec son attention à la programmation jeunesse, ces spéciaux et ses nouveautés, parions que l’expérience sera renouvelée.

 

À lire aussi :

TVA lance une programmation variée pour l’automne

Canal Vie mise sur les nouveautés cet automne [PHOTOS]

Des primeurs et du nouveau sur MusiquePlus et MAX cette année

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES