Olivier au Ciné: Harold et Kumar s'évadent de Guantanamo

pics

Cette semaine Olivier nous parle du film Harold et Kumar s'évadent de Guantanamo mettant en vedette John Cho et Kal Penn.

Harold & Kumar s'évadent de Guantanamo
(USA/ 1H 40MNS)
Réalisation: John Hurwitz et Hayden Schlossberg
Avec: John Cho et Kal Penn

Il y a quatre ans sortait en salles un petit film a priori sans grand avenir: Harold et Kumar go to White Castle. On y découvrait deux nouveaux personnages assez sympathiques, très portés sur la fumette et les soirées de jambes en l'air et très peu concernés par leurs résultats académiques. Entre deux joints surdimensionnés, les deux compères décidaient coûte que coûte de finir la soirée chez White Castle pour s'y empiffrer de burgers graisseux. Le chemin pour se rendre à destination devenait alors prétexte à une suite d'événements invraisemblables où l'humour était assez en dessous de la ceinture. Au final, un film divertissant mais oubliable, une sorte de mélange vitaminé entre American Pie et Road Trip. Seulement voilà, après quatre ans, une sortie en dvd et un bouche-à-oreille efficace, le statut du film est passé de médiocrité pour ados pré-pubères à phénomène culte.

2008: Nos deux héros improbables font leur retour dans Harold & Kumar escape from Guantanamo Bay, et nous les retrouvons exactement (ou presque) là où nous les avions laissés. Cette fois-ci, Harold (avec Kumar), bien décidé à rejoindre sa nouvelle conquête féminine qui se trouve à Amsterdam, embarque pour un vol, destination l'Europe. Malheureusement, à la suite d'un quiproquo, nos deux abrutis se retrouvent emprisonnés à Guantanamo Bay et accusés à tort de terrorisme. Leur évasion, vous l'aurez deviné, sera là aussi le prétexte à toutes sortes de situations absurdes. Je n'emmènerai bien sûr jamais ma grand-mère ni mon neveu de cinq ans voir ça, mais finalement, comme dans leur première aventure, on ris puis on ris encore. Et on fini par s'attacher franchement à ces deux personnages joués par deux acteurs qui s'amusent clairement. Noirs, blancs, jaunes, homosexuels, racistes, républicains… tout le monde, je dis bien tout le monde en prends plein la gueule et c'est tant mieux. J'ai bien l'impression qu'avec le succès de ce nouvel épisode, on ne sera pas obligé d'attendre encore quatre ans avant de revoir ces deux-là sur nos écrans.

Olivier.

*N’hésitez pas à inscrire vos commentaires si vous avez vous aussi vu le film!!

PLUS DE NOUVELLES