No Doubt au Centre Bell: un comeback amplement réussi!

Nous les attendions depuis le début du siècle, le temps commençait à être très long, les fans désiraient au plus vite un retour en force et, après une attente interminable, No Doubt a finalement organisé une tournée - une tournée triomphante - avec laquelle le coeur de leurs fans aura été reconquis à chaque arrêt. Comme vous le savez sûrement, cette tournée n’était pas exempt de raison. Oui, un retour sur la scène musicale était prévue, mais un album devait naître avant. Par contre, le symptôme de la page blanche a fait en sorte que la tournée est née avant l’album. Donc, la présente tournée a comme but de trouver l’inspiration manquante pour ainsi nous pondre un nouvel album. Avec l’énergie qui se dégageait hier, l’inspiration sera, selon moi, facile à trouver.

Au centre d’un décor blanc aux allures futuristes, le groupe nous aura offert une compilation de leurs meilleurs succès ; pouvait-on demander mieux? Non! Certaines chansons étaient certes moins fougueuses que d’autres, mais dans l’ensemble, ce fut une excellente prestation comme si le groupe n’avait jamais fait de pause. Parmi les moments à se souvenir, je cite mes trois préférences: « Just A Girl », « Don’t Speak » et « Running ». Quant à la dernière, elle nous aura transportés, à l’aide d’une vidéo en background, jusqu’aux débuts du groupe et jusqu’aux moments de leur hiatus, en 2004 ; de quoi faire remémorer plusieurs souvenirs aux nostalgiques présents. La voix de Gwen Stefani n’était, bien sûr, pas sans défaut, mais elle aura comblé mes attentes et, pour être honnête, elle les aura surpassées.

Suite à une prestation d’enfer et, avant de clore un retour que je qualifie de parfait, le groupe s’est accordé, pour notre plaisir et pour le leur, un rappel composé de quatre chansons dans lesquelles les membres du groupe se sont amusés. Fait à noter, que les membres de Paramore, l’une des premières-parties, sont venus rejoindre No Doubt le temps d’électriser davantage l’ambiance.

Puis, puisque toute bonne chose à une fin, le show s’est terminé, comme le veux la coutume, dans la noirceur. Par chance, un nouvel album est à prévoir en 2010… il ne nous reste donc qu’à être patient et à espérer une autre tournée!

Quant aux premières-parties, le groupe canadien Bedouin Soundclash ne m’aura guère impressionné et c’est dommage puisqu’il tente, depuis déjà quelques années, d’obtenir davantage de renommé, en vain, bien sûr. Ce fut donc un début de soirée très ennuyant. Par chance, Paramore a suivi à quelques minutes d’intervalle et le groupe a définitivement réveillé la salle pour finalement l’enflammer d’une décharge électrique ; le ton de la soirée était donnée. Le groupe aura joué davantage les chansons de leur deuxième album plutôt que du premier qui est quand même un peu moins populaire, il faut l’avouer. Sur le plan musical, un petit problème technique s’est imposé. En effet, la voix de Hayley se perdait plus souvent qu’autrement à travers la musique comme ce fut le cas durant la chanson « Decode » que j’ai eu du mal à reconnaître à l’exception faite du début. Mais, ce n’est qu’un détail. Pour finir, le groupe nous aura également offert un avant-goût de leur troisième album qui devrait arriver à l’automne prochain et, selon ma première impression, il risque d’être fortement intéressant.

Photos bonus:


No Doubt et Paramore ensemble!!

À priori, les deux garçons de Gwen, Kingston James McGregor qui dansait beaucoup et le petit dernier, Zuma Nesta Rock Rossdale.



L'excellente chanteuse Gwen Stefani!

Et, le toujours très sérieux Adrian Young!

Bonne journée et n'oubliez pas de laisser votre critique si vous avez vu le show!!

PLUS DE NOUVELLES