Marilou revient avec émotion sur ses troubles alimentaires

C'était hier le quatrième anniversaire du très populaire blogue culinaire Trois fois par jour, un projet que Marilou avait lancé pour se rapprocher de la nourriture alors qu'elle se remettait de longues années à se battre contre un trouble alimentaire.

Dans un long texte publié sur Facebook, la jeune femme d'affaires revient sur ces moments difficiles, mais aussi sur les débuts de ce qui allait devenir un vrai petit empire à la Ricardo et sur les premiers moments de son couple avec Alexandre Champagne.

Une chose est sûre, c'est qu'elle en a fait du chemin depuis! Deux livres, un bébé, une boutique en ligne, une ligne de vêtements pour petits... vraiment, Marilou a de quoi être fière!

La maman accompagne son message de deux photos souvenirs des anciens bureaux de Trois fois par jour. On peut la voir avec son mari travailler dans la salle à manger de leur premier appartement. Les temps changent!

« Y’a 4 ans aujourd'hui, je lançais un petit projet dans le but de souligner ma victoire contre mon trouble de comportement alimentaire. Je voulais appeler ça Trois fois par jour, et beaucoup de gens dans mon entourage trouvaient ça étrange.

Mais bon. Je me disais que, de toute façon, personne n'allait vraiment en entendre parler. C’était ma manière à moi de faire la paix avec cette époque durant laquelle je mangeais moins souvent que trois fois par jour. À m'en rendre malade.

Je voulais célébrer le fait que la nourriture ne m'obsédait plus, que mon corps ne m'obsédait plus, que le regard des autres ne me paralysait plus, que je ne me levais plus la nuit pour me peser, que mon humeur n'était pas dépendante de mon apparence physique ou de la grosseur de mon ventre, que mes règles étaient revenues après de longues années, que je ne perdais plus mes cheveux, et que je me trouvais forte.

Je voulais aussi m’éclipser des médias traditionnels et essayer concrètement de transformer pour le mieux la relation entre les gens et la nourriture, à ma façon, recette par recette, texte par texte.

Mon nouveau chum voulait me faire plaisir et s'était mis à prendre mes recettes en photo.

Ça le gossait un peu.

Moi, ça me gossait que ça le gosse.

Mais avec le temps, il est tombé en amour avec la photo de nourriture. On a plongé dans ce projet commun, naïvement.

On s’est mariés.

On a fait notre premier livre de recettes.

Puis des magazines.

Et je peux vous avouer qu’on s’est perdus à quelques reprises en s’occupant trop de Trois fois par jour et trop peu de nous. Mais on s'est retrouvés, chaque fois.

On a fait un enfant.

J’ai écrit notre deuxième livre en allaitant, en m’émerveillant devant ma fille et en pleurant toutes les larmes de mon corps quand la fatigue m’empêchait de trouver la force de surmonter les petits défis du quotidien.

Et quand je repense à tout le chemin qu’on a parcouru depuis le début, je ne peux qu’être émue.

Je me rends compte que ma propre relation avec la nourriture ne cesse de s’améliorer avec les années, et que j’ai encore tant à apprendre et tant à partager sur le sujet.

J'ai eu tendance à oublier dernièrement que, dans un passé pas si lointain, je me définissais par un chiffre sur une balance et je n'arrivais jamais à être pleinement heureuse parce que le contrôle et l'obsession habitaient ma tête à chaque instant.

Cet anniversaire arrive à point. Il me ramène à la base et j'en avais besoin.

Pour la prochaine année, je nous souhaite de moins nous peser, de moins parler de l'apparence physique des autres et de cuisiner plus.

Juste ça.

Mais juste « ça », c'est énorme.

Et pour terminer, ce n’est pas grand-chose, mais j’ai créé une petite section de rabais dans notre boutique pour fêter nos 4 ans.

Si jamais ça vous tente de vous gâter ou d'encourager une personne à se rapprocher de la nourriture : Trois fois par jour »

À lire aussi:

Marilou lance sa collection de vêtements pour enfants

Marilou reçoit un message qui la touche droit au coeur

Le touchant message de Marilou pour souligner la fête de son père

Crédit photo: Karine Paradis

PLUS DE NOUVELLES