Marie-Chantal Toupin, en pleine controverse, s’en prend à TVA

TVA Nouvelles a annoncé hier que Marie-Chantal Toupin avait dû annuler un spectacle à Shawinigan, elle qui devait s'y produire deux fois deux fois en un peu plus d'une semaine, et risque maintenant une poursuite. C'est que, liée par un contrat d'exclusivité avec Culture Shawinigan, elle ne peut performer dans la région que pour eux tout au long de l'été. Or, elle aurait accepté de donner un concert ce jeudi 20 juillet à Sud en fête, également à Shawinigan, et, pour honorer son premier contrat, a dû annuler cette participation vendredi dernier, donnant donc moins d'une semaine d'avis à l'organisation.

L'équipe de Sud en fête a confié à TVA Nouvelles ses intentions de poursuivre la chanteuse : « On évalue nos recours. C'est certain qu'il y a du dommage. On avait fait de la publicité et tout le monde savait qu'elle venait ici. Ça ne veut pas dire qu'on va le faire, mais l'option est envisagée. » Le média conclut en écrivant que Marie-Chantal Toupin se passait de commentaire pour le moment, le temps que ses avocats consultent attentivement les contrats.

En vérité, il semblerait bien que l'interprète de Maudit bordel en avait long à dire aux journalistes qui ont sorti cette histoire. Elle a partagé sur Twitter quelques mots qui expriment assez clairement ses sentiments face au média, affirmant qu'il s'agissait de « sensationnalisme » et de « désinformation ». On imagine bien que toute cette histoire ne se terminera pas là...

C'est finalement Wilfred LeBouthillier qui assurera le spectacle de Sud en fête à la place de la rockeuse.

 

À lire aussi:

Marie-Chantal Toupin a eu des ennuis de santé

Marie-Chantal Toupin chante sur le bar de la Taverne Cobra

Marie-Chantal Toupin craint la fermeture de sa page Facebook

Crédit photo: Karine Paradis

Source: TVA Nouvelles

PLUS DE NOUVELLES