Madonna reçoit des traitements de faveur à l’aéroport

L’avion qu’a pris Madonna pour voyager entre New York et Londres a décollé en retard comme tous les autres avions à cause des conditions climatiques et a dû atterrir dans un autre aéroport. Quand l’avion s’est posé, les passagers ont dû attendre trois heures avant de pouvoir quitter l’avion alors que le personnel de l’avion a fait évacuer Madonna et son équipe de quinze assistants après seulement une heure. Ce traitement est généralement réservé aux familles royales ou aux chefs d’État.

Un passager qui voyageait lui aussi en première classe s’est d’ailleurs plaint au Daily Mail:« C’était déloyal! Ce n’est pas comme si elle était Présidente. Nous avons dû attendre encore deux heures supplémentaires, nous étions tous vraiment dégoûtés. »

PLUS DE NOUVELLES