Lysandre Nadeau, Anthony Montreuil, Jemcee et Dave Morgan dans une websérie à se tordre de rire!

Crédit photo: Andrew Main Oster

À compter du 3 février, Addison Électronique et Independant Studios présenteront La Série Addison, une websérie qui sera disponible sur Facebook et YouTube. C’est une grande première qu’une compagnie québécoise lance une websérie de fiction de cette ampleur sans aucun diffuseur.

La série Addison met en vedette Dave Morgan et Anthony Montreuil, qu’on a interviewés pour l’occasion, dans les rôles de Simon et Gabin. Le premier, un employé modèle, convainc son gérant d’embaucher Gabin, qui s’avère rapidement être totalement incompétent. Le patron avise donc Simon qu’il les a à l’œil et, pour éviter plus de gaffes de Gabin, ce dernier le surveille de près. Simon et Gabin formeront à la fois la meilleure et la pire équipe qu’ait connue Addison.

En plus des deux humoristes, Lysandre Nadeau, Jemcee, Jean Provencher, Billie Tousignant, Alexandre Lapointe et Gaël Comtois sont de la série en cinq épisodes d’environ huit minutes chacun. On pourra voir ça un dimanche sur deux, dès 16h, à compter du 3 février. En plus, on pourra suivre le making-of qui sera diffusé entre chaque épisode.

Pouvez-vous nous parler du projet websérie Addison? Comment avez-vous été approchés?

Dave : « C’est parti de plein d’idées folles et ça s’est aligné peu à peu. En plus, Max, le patron d’Addison, il connait Anthony Montreuil qui est un bon ami à moi depuis longtemps. »

Anthony : « Max, c’est un ami, et, au début, il m’avait contacté juste pour savoir si je connaissais des humoristes qui seraient intéressés au projet. Je me suis proposé, mais j’étais pas le premier choix! »

Pouvez-vous nous parler de vos personnages?

Dave : « C’était cool de jouer ce type de personnage-là parce qu’au bout du compte, il sait comment tout fonctionne, mais il est un peu innocent quand même. Je suis plus intelligent que l’autre [Gabin], mais je suis épais pareil. »

Anthony : « Je joue Gabin, une personne au passé sombre et triste, pas très brillante et plutôt enfantine. Il y a aussi mon ami et collègue Marco Landry [un personnage humoristique d’Anthony] qui fait un caméo dans la série. »

JP Castonguay

Avez-vous eu des défis sur le tournage?

Dave : « J’ai toujours travaillé en français. L’équipe d’Independant Studios parle quand même bien en français, si je fais un compliment, mais des fois c’était compliqué de comprendre une petite nuance ou une petite virgule qui peut faire toute la différence. C’était drôle! »

Anthony : « Le vrai problème a été l’horaire : on est allés jusqu’à des 16 heures de tournage de nuit. C’était ça le vrai bémol au tournage. »

Jemcee : « J'étais quand même un peu nerveux. Je suis pas un acteur dans la vie et là il fallait que je me force. C'est pas des grosses émotions, mais quand même, fallait que je me rappelle des phrases. »

Quelle place occupe l’humour dans la websérie?

Dave : « Je trouve qu’on fait du nouveau, on n’est pas une vieille sitcom. C’est cartoonesque, on joue aussi beaucoup avec la pop culture. »

Anthony : « C’est sûr que c’est pas un drame. Personne ne va pleurer de tristesse en écoutant ça. »

Avez-vous une anecdote de tournage entre vous?

Dave : « C’est des trucs qui ne se racontent pas. Anthony et moi, on se connait tellement qu’on peut aller vraiment loin! »

Anthony : « Dave fait un pet sauce durant une scène et a attendu que la scène soit cannée pour aller aux toilettes. Il ne l’a jamais dit à personne. »

Lysandre : « Dave, c’était la première fois que je passais du vrai temps avec depuis à peu près quatre ans. Ça m’a fait tant de bien de le revoir et de me souvenir à quel point il me fait RIRE! »

Peter Larsen

Et avec Lysandre Nadeau?

Dave : « Je la connais très, très bien. À une époque, on s’est même déjà fréquentés! On était très heureux de se rencontrer sur un plateau de tournage. »

Qu’est-ce que vous aimeriez que les gens retiennent après l’écoute de la série?

Dave : « La démarche est super intéressante. Je trouve qu’on est des pionniers. Une compagnie québécoise peut investir de l’argent en pub d’une autre façon, pour créer du contenu créatif comme on l’a fait. Je pense que ça peut ouvrir des portes pour d’autres compagnies. »

Anthony : « N’oubliez pas de visiter et de profiter des spéciaux incroyables de chez Addison électronique! »

En un mot, à quoi peut-on s’attendre de la websérie ?

Dave : « Drôle! Ça va tellement être bien fait. Surprenant! Surprennament drôle. Collez les deux ensemble, ça va faire un mot! »

Lysandre : « Je-veux-participer-à-la-saison-deux-s’il-y-en-a-une! »

Fred Young

Ne manquez surtout pas La série Addison dès le 3 février, à 16h, juste ici!

La série Addison

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES