Louis Morissette ne veut plus susciter la controverse

Crédit photo: Karine Paradis

Quel parcours impressionnant que celui de Louis Morissette! De ses débuts en humour décapants, le Mec comique à la plume astucieuse s’est peu à peu mué en un véritable homme d’affaires, producteur passionné au flair incomparable. Mais ces responsabilités ont imposé de grands changements dans les habitudes de celui qu’on pourra voir très bientôt dans La chute de l’empire américain : les années ont fini par lui apprendre qu’il vaut parfois mieux garder sa langue dans sa poche.

« Les choses prennent une portée différente. J’ai vu à travers les années des moments où je disais des choses qui pouvaient choquer des personnes de pouvoir. Ça ne me dérangeait pas, mais les gens allaient se venger sur ma femme. Ça paraissait trop se venger sur moi, donc on bashait les projets de Véro. Alors, il faut que je fasse attention. KOTV, maintenant c’est une compagnie plus grosse. Il y a des artisans et des artistes qui travaillent très, très fort, alors moi je ne peux pas me revirer et aller dire tout ce que je pense et nuire à leur travail », a-t-il confié sur le plateau du Beau dimanche. « Je suis devenu guidoune! »

Force est d’admettre que les Productions KOTV, qu’il a fondées en 2011 avec Alain Chicoine et Louis-Philippe Drolet, sont en voie de devenir un véritable empire médiatique. Récemment, le producteur annonçait que la compagnie ajoutait une nouvelle corde à son arc en y ajoutant une maison d’édition, en plus d’avoir tout juste publié le nouveau magazine de Marina Bastarache, Cynthia Dulude et Priscilla Ventura. Tout cela a changé la donne pour la moitié du duo Les Morissette : « Quand tu as quelque chose à perdre, tu réfléchis plus. »

Heureusement, Louis Morissette a tout sauf la langue de bois en entrevue, et c’est rafraîchissant en tabarnouche! Pour revoir son passage au Beau dimanche, c’est par ici.

 

À lire aussi : 

Pier-Luc Funk mettra la pédale douce sur ses projets

Julie Snyder dénonce une situation abusive aux Cinémas Guzzo

La fois où Véronique Cloutier a cru que c’en était fini de sa carrière

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES