Lindsay Lohan en couverture du Vanity Fair d'octobre

On s'en doutait bien: depuis que Lindsay Lohan a terminé son temps passé en prison et en désintox, les médias se l'arrachent. Dans une entrevue accordée à Vanity Fair pour son édition d'octobre, la star ne nous apprend rien de nouveau... Elle en profite encore pour blâmer son père pour ses problèmes et elle mentionne aussi qu'elle n'a jamais eu de dépendance aux drogues de prescription... Euh, on en avait pourtant trouvé sur elle, non? Elle justifie ses problèmes des dernières années par le fait qu'elle était jeune et entourée de personnes pas toujours honnêtes, qui voulaient parfois abuser d'elle. Voici comment elle envisageait le futur quand on l'a questionnée, une semaine avant qu'elle entre en prison:

« Je veux retourner à ma carrière. Je veux retrouver le respect que j'avais quand je faisais des bons films. Si ça veut dire ne pas sortir dans les clubs le soir, je le ferai. Ce n'est pas si amusant de toute façon.»

Le problème avec Lindsay, c'est qu'on sent qu'elle a vraiment des problèmes, même quand elle ment clairement. Et on sait aussi que ce n'est certainement pas sa famille qui va l'aider à aller mieux... C'est donc toujours un peu décourageant de la voir vouloir devenir «sage»... Disons qu'on a des doutes!

PLUS DE NOUVELLES