Les meilleurs moments des Gémeaux 2018

Crédit photo: Serge Cloutier

Après le Gala Artis qui n’a pas vraiment su faire lever le public avec son humour un peu trop corrosif et le Gala Québec Cinéma qui a été jugé comme peu rassembleur, n’adressant pas assez la culture populaire, on a eu droit à un très beau Gala des 33e prix Gémeaux, hier soir. On vous le résume en quelques moments phares.

Le numéro d’ouverture

Jean-Philippe Wauthier a fait appel à Simon-Olivier Fecteau pour faire passer des auditions afin de se trouver un nouveau coanimateur, après avoir été à la barre de la soirée ces deux dernières années aux côtés d’Éric Salvail. On a eu droit à une capsule déjantée et très drôle, suivie par le discours de l’animateur qui a osé des blagues assez salées, merci, mais qui ont eu dans l’ensemble une très bonne réception. On a particulièrement aimé quand Wauthier a parlé d’une série qui a interpellé les parents, faisant un clin d’œil à Occupation Double plutôt qu’à Fugueuse!

La brouette de trophées

Fabienne Larouche, la femme ayant reçu le plus de prix Gémeaux, reste bien moins récompensée que son homologue masculin, Guy A. Lepage. C’est donc par souci de parité de Jean-Philippe Wauthier a déversé pour elle une brouette remplie de trophées, dans lesquels Antoine Bertrand s’est par la suite enfargé en allant récupérer le sien. « Ramasse tes cochonneries, Fabienne », a-t-il lancé.

Le discours d’Antoine Bertrand

C’est à ce moment que le comédien a livré un discours qu’il a fait rimer, en profitant pour rendre hommage à son père, mais aussi à sa conjointe Catherine-Anne Toupin, affectueusement surnommée « beubé ».

L’initiative #jetaisFanny

Plusieurs ont été touchés par le numéro en hommage aux victimes d’exploitation sexuelle et on salue le courage de celles qui sont montées sur scène. Fugueuse aura permis d’ouvrir une conversation sur ce phénomène de société, et c’est tout à l’honneur de l’Académie que d’avoir décidé de la poursuivre.

Madame Chagnon

Elle est devenue l'idole du peuple au débat des chefs de jeudi dernier en répondant « pas tellement » à Patrice Roy quand il lui a demandé si les réponses des chefs l'avaient éclaircie. C'est donc dans un fou rire général qu'elle s'est présentée en bonne joueuse sur la scène du gala, hier soir, pour répéter sa phrase maintenant célèbre.

Et vous, qu'avez-vous préféré du gala?

 

À lire aussi :

Tous les looks du tapis rouge du Gala des 33e prix Gémeaux

Voici tous les gagnants des 33es Prix Gémeaux

Fugueuse récolte ses premiers Gémeaux

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES