Les humoristes s’unissent dans la création d’un festival indépendant

Mesdames et messieurs le public, les humoristes vous ont entendu! En réponse aux allégations qui pèsent contre Gilbert Rozon, où au moins cinq plaintes ont été déposées à la police contre le géant de l’humour, les artistes du milieu ont décidé de faire front commun pour organiser un festival éthique et complètement détaché de l’entité de Juste pour rire. Les larmes nous montent aux yeux tellement c’est cool! Le Festival du rire de Montréal sera piloté par un organisme à but non lucratif, ayant à cœur l’égalité, le respect et la responsabilité morale qui vient avec le fait d’avoir une tribune d’influence.

« Tous les humoristes ont reçu des messages sur les réseaux sociaux et le message était simple et sans équivoque :  »Regroupez-vous! Organisez-vous donc un festival entre vous autres! Ces voix ont été entendues », raconte l’instigateur du projet, Martin Petit, par voie de communiqué. « Le regroupement se fait autour de valeurs importantes, des valeurs de gestion éthique, de responsabilité sociale et d’équité salariale. Le respect des artisans, des artistes et du public est au cœur de la mission du Festival du rire de Montréal. »

Voyez ici la vidéo promotionnelle hilarante (quoi d’autre)!

La liste des humoristes participants est longue et s’allongera encore davantage dans les temps à venir. Les noms déjà annoncés comprennent Adib Alkhalidey, Jean-Michel Anctil, Michel Barrette, Réal Béland, François Bellefeuille, Étienne Dano, Charles Deschamps, Lise Dion, Stéphane Fallu, José Gaudet, Cathy Gauthier, Simon Gouache, Les Grandes Crues (Ève Côté et Marie-Lyne Joncas), Patrick Groulx, Pierre Hébert, Jean-Thomas Jobin, Anthony Kavanagh, Julien Lacroix, Philippe Laprise, Sylvain Larocque, Les Denis Drolet, François Massicotte, Jean-François Mercier, Dominic Paquet, Laurent Paquin, Martin Petit, Pierre-Luc Pomerleau, Phil Roy, Mario Tessier, Silvi Tourigny, Rosalie Vaillancourt et Mike Ward. C’est magnifique!

Le Festival du rire de Montréal débarquera en 2018. Réal Béland est optimiste quant à la mission du festival, qui rejoindra certainement son public : « Pour la première édition, notre intention n’est pas de créer le plus gros festival du monde. C’est de faire le meilleur festival pour notre monde ». Aucun doute là-dessus!

D’autres détails restent à venir, et vous pouvez être certains qu’on vous en tiendra informés. Quelle belle initiative!

 

À lire aussi :

Maripier Morin réagit à l’affaire Salvail

Mike Ward accuse François Massicotte de plagiat

Les humoristes réagissent à la polémique Nantel/Paquet

Crédit photo : Capture d’écran

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES