Le show de Rousseau: « Je ne veux pas coincer ou mettre en boîte mes invités »

Crédit photo: Alex Viens

C'est ce lundi que Stéphane Rousseau débarquera dans nos salons avec sa nouvelle proposition, intitulée tout simplement Le show de Rousseau. À voir la liste d'invités étonnants qui passeront dans ses studios dès la première semaine, il s'agit d'un contraste exaltant pour celui qui a passé un an dans la quiétude de son chalet, en compagnie de son fils Axel et de son fidèle toutou, Banksy. Mais sa nouvelle maison chez V gardera tout de même quelques traces de cette année de repos : le décor, moderne et chaleureux, comporte ça et là de jolis éléments rustiques. Disons seulement qu'il s'agit d'une autre sorte de chalet!

Alex Viens

Au menu : des entrevues, performances musicales, des sketchs, et même... des animaux? Fanatique des talk-shows à l'américaine, Stéphane a bien l'intention de s'amuser avec les codes établis par ses idoles, David Letterman, Ellen DeGeneres ou, justement, Johnny Carson, qui avait l'habitude d'inviter tout un zoo sur son plateau de tournage. Rencontré hier, l'animateur a avoué que ce show lui donnera la chance de réaliser plusieurs fantasmes professionnels, entouré d'une équipe précieuse qu'il considère déjà comme sa famille.

« C’est bien excitant, parce que je suis un gars d’idées, moi, mais souvent je ne les développe pas. Et là, il y a des gens qui les développent pour moi! J’ai juste à sortir mon idée et ils s’arrangent pour que ça se réalise, ils mettent tout en place pour qu’on tourne mon idée, de même que les idées qui me sont proposées aussi parce que j’ai des créatifs extraordinaires autour de moi. Je m’implique à tous les niveaux avec eux », nous lance l'animateur.

Non seulement Stéphane est-il la tête d’affiche de ce talk-show, mais il en assure également le poste de producteur exécutif. Des décors au punchline, tous les éléments de l’émission porteront d’une certaine manière sa signature. Son acolyte Sonia Cordeau aura d'ailleurs la part belle dans cette nouvelle proposition, puisqu'elle s'investira tant dans les entrevues, où elle saupoudrera un peu de sa folie, qu'à travers des capsules, des sketchs ou des numéros musicaux. Leur chimie, sans équivoque, est née d'un véritable coup de foudre durant le processus de casting : « Ça a été tout de suite vraiment le fun, alors je trouve que c’est un bon team. Après ça, ça ne s’explique pas, c’est comme les astres ou la magie! », raconte Stéphane, rêveur.

Alex Viens

Ce projet signe cependant un véritable tournant, tant pour Stéphane que pour V : il y a quatre mois, Éric Salvail désertait l'émission qui l'avait couronné grand King du réseau, happé par une tempête médiatique détaillant ses inconduites sexuelles. Pour l'humoriste, qui a dû digérer aussi les scandales qui ont éclaboussé Gilbert Rozon, son ancien employeur, cette émission se voudra avant tout un lieu de rencontre léger et chaleureux : « Je ne veux pas les mettre dans une position où ils ne seront pas à l’aise. Mon but, c’est qu’ils s’amusent et qu’ils aient envie de revenir. Moi je ne suis pas à l’aise avec le malaise. Je ne veux pas non plus aller gratter dans les zones secrètes des gens, je veux avoir une conversation comme je pourrais avoir avec Marc Labrèche au restaurant. Quelque chose d’excitant, de drôle et d’intéressant, mais vraiment une conversation entre amis, pour que les gens qui regardent se sentent interpellés. Je veux que ce soit ce ton-là, un ton de confiance. Je ne veux pas coincer ou mettre en boîte mes invités ».

Pour Sonia, cette échappatoire comique représente une suite saine aux scandales qui ont ébranlé le milieu culturel et le public : « Je pense que ça va faire du bien d’avoir ce ton-là à la télévision. Pas dans le cynisme, moi non plus je ne veux pas aller là-dedans. Ça va être vraiment dans la drôlerie pure, sans mesquinerie ».

Stéphane Rousseau n'a jamais vraiment donné dans le scandale, ce n'est pas dans sa nature. D'autant plus que l'affaire Salvail a un peu conduit V à débrancher ses contenus plus controversés. « Je ne cherche pas à provoquer. J’ai envie de faire rire, mais pas de choquer nécessairement. J’ai envie que les gens se couchent avec le petit sourire dans la face. Il y en a d’autres qui le font, le côté plus acide, plus irrévérencieux, mais je ne suis pas connu pour ça. Ce n’est pas ça que V voulait aller chercher non plus, et je peux décider de mes propres limites », rassure l'animateur. « Si on m’avait dit que c’était un show avec un ton très baveux, je ne serais pas embarquée, a révélé Sonia. C’était très rassurant comment ils me l’ont amené, et je trouve qu’on propose vraiment autre chose. Un talk-show, ça prend la personnalité de son animateur, donc ça va être très différent. »

Ne manquez pas Le show de Rousseau, dès la semaine prochaine du lundi au jeudi à 22h sur les ondes de V.

 

À lire aussi : 

La Voix Junior aurait poussé son dernier cri [RUMEUR]

1res fois: Découvrez les invités des prochaines semaines

Finalement, c’est Sarah-Jeanne Labrosse qui sera l’égérie de Révolution à TVA

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES