Le Jeu risque fort de vous aspirer dans son histoire

Crédit photo: Capture d'écran

TVA mise gros sur Le Jeu, une nouvelle fiction qui prendra ses ondes à compter du 10 septembre. Présentée à la même case horaire que Fugueuse cet hiver, la nouveauté a aussi comme point commun avec la série de Michelle Allen qu’elle se penche sur un phénomène de société qui cause des ravages. Dans un cas, on explore l’exploitation sexuelle tandis que dans l’autre on nous plonge dans le monde de la cyberintimidation. Après avoir visionné les deux premiers épisodes de la production qui met en vedette Laurence Leboeuf et Éric Bruneau, on peut dire que Le Jeu a ce même potentiel de nous aspirer dans son histoire au point de nous rendre impatients au lundi suivant.

Jeune conceptrice de jeux vidéo, Marianne s’est fait engager chez Arcade après que son Ex_scape ait connu un beau succès. Là, elle travaille sur un nouveau projet où le personnage principal est une fois de plus féminin, un aspect qui semble en soi causer la grogne de bien des trolls dans les méandres du Web. Mais le jeu qui est sur toutes les lèvres, c’est celui créé par son chum, Julien, qui est une espèce de Pokémon Go où les extraterrestres remplacent les Pikachu et autres Charmander. Intitulé Zeta, le jeu en réalité augmentée a fait de nombreux fans qui portent fièrement le masque fait à son image. Ce déguisement hantera bien assez vite Marianne, qui fera rapidement l’association entre celui-ci et l’attaque dont elle sera victime, élément déclencheur de l’intrigue.

L’usage du masque nous replonge dans les classiques de l’horreur. De Leatherface à Scream, les slashers au visage couvert sont nombreux et règnent en maître de l’épouvante. L’idée de reprendre ce procédé dans une série thriller est peut-être facile, mais certainement efficace, augmentant l’angoisse et le mystère. À ça s’ajoutent la musique et l’ambiance sonore, marquée par le bruit d’un train qui devient un inquiétant leitmotiv, qui réussissent parfaitement à nous plonger dans l’atmosphère du suspens.

Parmi les sons incessants, on compte ceux du téléphone de Marianne sur lequel elle reçoit constamment des notifications. Autant on cerne ainsi rapidement qu’elle évolue dans un milieu souvent misogyne, autant on comprend mal pourquoi elle reçoit tous ces messages qui ne lui sont pas adressés. On ne parle pas de commentaires désobligeants laissés sur sa page Instagram, mais d’une véritable conversation entre une foule de ses haters qui l’insultent à tort et à travers, et elle reçoit chaque message comme si elle suivait un tread. Ça crée un stress chez le personnage et le téléspectateur, il n’y a aucun doute, mais ça manque un peu de cohérence de ce côté. Qui s’abonnerait à un fil de menaces contre soi-même?

Même si on fera peut-être face à d’autres petites incongruités du genre, la série repose sur de solides épaules qui nous feraient gober un peu n’importe quoi. On retrouve bon nombre d’acteurs de talent dans Le Jeu, que ce soit Debbie Lynch-White ou Iannicko N’Doua-Légaré, mais on y découvre également la jeune Laura Compan, qui incarne Lili, la nièce de Marianne. Notre petit doigt nous dit qu’elle sera à surveiller, et le personnage de Laurence Leboeuf semble bien trop attaché à sa famille pour que l’histoire les laisse poursuivre une petite vie tranquille… Au-delà du drame d’une conceptrice de jeu vidéo ou de la dénonciation d’un milieu, on est sous l’impression qu’on risque de se retrouver bien assez vite dans une tragédie familiale.

Si la convergence a tendance à vous irriter le pompon, vous ne manquerez pas de remarquer que Marianne fait la couverture du Clin d’œil ou qu’elle est appelée à faire une entrevue avec Le Journal de Montréal. C’est aussi gros que le t-shirt avec l’inscription don’t feed the troll qu’elle porte dans le premier épisode. Mais l’intrigue de Mylène Chollet et Martin Girard est heureusement bien mieux ficelée que ces plugs qui parsèment le thriller.

À voir les lundis à 21h dès le 10 septembre.

 

À lire aussi :

Une nouvelle bande-annonce angoissante pour Le Jeu

Le jeu: La distribution complète de la série avec Laurence Lebœuf et Éric Bruneau dévoilée!

Jérémie: Une bande-annonce funeste sème la panique chez les fans

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES