Lady GaGa à Montréal

Dans la nuit du jeudi, 21 août, au vendredi, le Seven Nightclub accueillait l’excentrique Lady GaGa, une artiste à fortement surveiller dans les années à venir. C’est tout d’abord dans une ambiance chaleureuse et presque intime que la chanteuse s’est pointée le nez sur la petite scène aux alentours de minuit. Elle était évidemment accompagnée de ses deux acolytes qui la suivent partout. On ne peut s’empêcher de faire la comparaison à Gwen Stefani avec ses quatres Chinoises qui ne la quittaient pratiquement jamais et on préférera sans doute les Chinoises vu qu’elles ont plus de personnalités que celles de Lady GaGa, mais bon ce n’est qu’un détail alors je vais continuer ma critique. Donc, l’excellente ambiance qui régnait est vite devenue une frénésie et les spectateurs sont devenus très hystériques, dont moi. À mon grand étonnement, c’est avec une voix parfaite et identique à celle qu’on entend sur disque qu’elle aura chanté, sans aucune fausse note en plus, sept chansons dont ma préférée « Poker Face » de son remarquable album « The Fame » paru mardi dernier en première mondiale

Pour une première fois à Montréal, elle aura su charmer ainsi qu’envoûter la centaine de gens s’étant déplacés dont nombreux seront désormais de vrais fanatiques. Elle a souvent dit qu’elle rêvait depuis toujours au jour où l’on commencera à ne parler que d’elle, cela arrive. Elle désire aussi la gloire, les tournées gigantesques et que les médias la pourchassent, elle est prête et ça ne serait tarder avant que son désir ne se réalise. En conclusion, le seul regret que je retiens de sa courte prestation, c’est les mots qu’elle a prononcés avant d’entamer, ce qui allait être la dernière chanson de la soirée ; je ne peux pas faire, ce soir, un long spectacle vu que je dois être à l’aéroport dans moins de deux heures, mais je reviendrai assurément, a-t-elle déclaré en anglais évidemment. Je suis déjà impatient face à son retour!!!

Keven

PLUS DE NOUVELLES