La fille de Woody Allen réitère qu’il l’a agressée lorsqu’elle n’avait que 7 ans

Dans une longue entrevue accordée au réseau CBS, Dylan Farrow, la fille de l’actrice Mia Farrow, a confié une fois de plus sa douloureuse expérience d’agression sexuelle des mains de son père adoptif, Woody Allen. Son histoire avait éclaté en 1992, alors qu’elle n’était âgée que de sept ans, après qu’elle eut raconté l’événement à sa mère. Woody Allen avait alors fait l’objet d’une enquête qui ne s’était finalement jamais soldée, puisque Dylan était jugée « trop fragile » pour faire face au tribunal. Le réalisateur a toujours nié ces allégations. En 2014, Dylan Farrow a raconté son histoire au New York Times, une lettre qui avait été appuyée par son frère, le fils biologique de Woody Allen, Ronan Farrow. Le journaliste avait alors dénoncé l’inaction des acteurs qui décidaient de travailler avec le réalisateur malgré les pesantes accusations qui avaient été portées contre lui.

Voyez quelques extraits de l’entrevue avec la jeune femme d’aujourd’hui 32 ans : « J’aimais mon père. Je le respectais. Il était mon héros. Et ça n’enlève évidemment absolument rien à ce qu’il m’a fait. Mais ça rend cette trahison et cette souffrance d’autant plus intense. »

« Il m’a demandé de m’allonger sur le ventre et de jouer avec le train de mon frère, qui était placé à cet endroit. Pendant que je jouais avec le train, j’ai été agressée sexuellement. »

« Allen a suggéré que Dylan avait changé son histoire parce que sa mère l’avait montée contre lui. Quelques mois plus tôt, Mia avait trouvé dans son appartement des photos nues de sa fille Soon Yi, qu’elle avait adoptée lors d’une précédente union. Il a admis avoir eu une aventure avec Soon Yi. Ils sont toujours mariés. »

« Ce que je ne comprends pas, c’est comment cette histoire complètement folle qui dit que j’ai été manipulée et montée contre lui serait plus plausible que le fait que je dise avoir été agressée sexuellement par mon père? »

L’intégralité de l’entrevue est disponible ici.

Woody Allen a démenti ces allégations une fois de plus dans une déclaration, qui accuse la famille Farrow de vouloir « profiter cyniquement du mouvement #TimesUp ». Récemment, les acteurs Greta Gerwig et Thimotée Chalamet se sont distanciés du réalisateur, certains ayant même versé l’entièreté de son cachet pour le film à paraître A Rainy Day in New York à l’organisation Time’s Up, qui vise à offrir du support légal aux victimes ayant subi des agressions sexuelles ou du harcèlement en milieu de travail.

 

À lire aussi :

Une actrice de Buffy révèle l’agression qu’elle a subie à 12 ans

Véro explique pourquoi elle n’a pas commenté le mouvement #MoiAussi

Aziz Ansari répond aux allégations d’inconduite sexuelle qui pèsent contre lui

Crédit photo : Cover-Images

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES