La belle-sœur de Gilbert Rozon serait parmi ses victimes

Crédit photo: Karine Paradis

Presque un an après le début du scandale entourant Gilbert Rozon, voici qu'une autre victime alléguée prend parole. Il s'agit de Martine Roy, la belle-sœur du magnat de l'humour déchu, dont on a pu entendre le témoignage ce matin à l'émission de Paul Arcand au 98,5 FM, où Monic Néron, une des journalistes à avoir mis au grand jour l'affaire, tenait également un micro.

Madame Roy, la sœur de l'épouse du fondateur de Juste pour rire, raconte qu'ils étaient à une exposition du musée de l'entreprise quand il l'a attiré vers une loge isolée. « Il me prend, il m’accote sur le comptoir qui est là, il descend mes culottes et carrément il m’agresse. Moi j’ai figé, j’ai complètement figé, parce que je ne pouvais pas croire ce qui se passait. Premièrement, je suis lesbienne. Je suis sa belle-soeur [...] Pour moi, ça a été fatal parce que je ne savais pas à qui en parler. J’avais peur de lui, tellement peur », a-t-elle raconté à la radio ce matin.

Ça fait 10 mois que madame Roy a porté plainte à la police pour cette agression alléguée qui remontrerait au milieu des années 1990, alors qu'elle était directrice adjointe du Musée Juste pour rire. Si elle a décidé de révéler son identité aujourd'hui, c'est dans l'espoir de voir les procédures judiciaires s’accélérer, Rozon n'ayant toujours pas fait l'objet d'une accusation.

Rappelons que le groupe les Courageuses avait obtenu le feu vert pour son recours collectif, mais les avocats de l'ancien homme d'affaires ont choisi de porter cette décision en appel.

 

À lire aussi :

Sugar Sammy remplacera Gilbert Rozon dans une émission française

Les soeurs de Rozon réagissent à leur renvoi

Patrick Rozon devient le vice-président de Juste pour rire

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES