King Pharell!

pics

À première vue, le treizième album de Madonna, Hard Candy me fait penser à Music: quelques gros hits et du remplissage. Par contre, cet album gagne à être écouté et il contient des bombes telles que Give It To Me et Hard Candy. Les paroles sont ordinaires, très roses, très bonbons, mais certains beats sont hallucinants et c'est pourquoi on a envie de réécouter l'album plusieurs fois!!

Je peux comprendre pourquoi les gens ne semblent pas impressionnés, cet album est très éclectique, rien ne se suit ni se ressemble. Toutefois, ça reste du Madonna, on la sent très à l'aise sur des chansons comme She's Not Me et Heartbeat. On ne l'appelle pas la Reine pour rien. Elle réussit encore une fois à nous faire entrer dans un univers. Sauf que cette fois-ci, elle a travaillé avec des grosses pointures; Timbaland et Pharell. Leurs sons respectifs sont omniprésents et c'est à se demander si ce n'est pas leur univers qu'on visite.

J'avais hâte d'entendre cet album parce que bien que je sois une fan inconditionnelle de la Madone, je mourrais d'envie de prendre position face au duel entre Timbaland/Timberlake contre Pharell et à mon avis, Pharell sauve cet album avec Give It To Me et Beat Goes on (feat. Kanye West). Timbaland et Justin nous offrent de bonnes chansons, mais je n'embarque pas dans une pâle copie de Apologize avec Devil Wouldn't Recognize You et la non nécessaire Voices.

Ce qui me déçoit le plus c'est que Madonna a l'habitude d'innover et cette fois elle suit clairement la tendance. Bien sûr, c'est agréable d'entendre sa voix sur des beats rafraîchissants et actuels mais il manque sa touche personnelle, on apprécie l'album mais on reste sur notre faim parce qu'elle semble beaucoup trop mécanique... Peut-être que le chiffre 13 lui porte malheur !

Zoe

PLUS DE NOUVELLES