Kevin Tierney, le producteur de Bon cop, bad cop, s'est éteint

Crédit photo: Facebook de Kevin Tierney

Celui qui a contribué au grand succès du film Bon Cop, Bad Cop (alias un des meilleurs films québécois) en le produisant et en le coécrivant s'est éteint hier matin aux côtés de sa femme, sa fille et son fils, le cinéaste Jacob Tierney.

Le Montréalais avait soufflé ses 67 bougies et luttait contre le cancer depuis quelque temps déjà. Il aura perdu sa bataille le 12 mai 2018, à 4h15.

C'est Jacob qui a annoncé la triste nouvelle sur Instagram hier après-midi.

« Mon père, l'incroyable Kevin Tierney, nous a quittés ce matin à 4h15. Ma sœur, maman et moi étions tous là », a souligné le jeune talent.

Kevin Tierney et son fils ont d'ailleurs travaillé sur le film The Trotsky, mettant en vedette Jay Baruchel, il y a près de 10 ans. Le défunt producteur a aussi collaboré sur plusieurs projets, dont des documentaires et plusieurs réalisations de films.

La Cinémathèque québécoise l'a aussi connu en tant que dirigeant durant trois ans de 2003 à 2006, alors qu'il était aussi vice-président de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision... tout ça avant de remporter un prix Génie pour Meilleur film en 2007 grâce à la glorieuse comédie avec Patrick Huard et Colm Feore.

Nous ne pourrons également plus le lire dans le quotidien anglophone The Gazette, dans lequel nous avions encore le bonheur d'admirer sa plume à travers des chroniques peu avant son décès.

Nous offrons toutes nos sympathies à la famille et aux proches du producteur montréalais.

Reposez en paix, monsieur Tierney. Et merci de nous avoir offert toutes ces splendides œuvres.

 

À lire aussi:
Charles Aznavour hospitalisé
Hélène Florent vit un grand deuil
Marie-Lyne Joncas fait ses adieux à sa chienne

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES