Katy Perry enflamme et survolte le Métropolis!!

Avant de dire quoi que se soit, je dois rectifier ce que plusieurs critiques anglais ont mentionné au sujet de Katy Perry. En effet, selon eux, cette dernière chanterait plus que mal en spectacle alors que sa prestation d’hier soir au Métropolis prouvait absolument le contraire ; elle avait une magnifique voix similaire à celle qu’on peut entendre sur son album. Toutefois, son peu d’expérience en tant que chanteuse se remarquait lorsqu’elle interprétait des chansons lentes dans lesquelles sa voix faussait par moment. Mais, avec l’aisance et la spontanéité qu’elle démontrait sur scène, je lui ai pardonné.

Le groupe The Daylights, qui faisait la première partie, avait déjà, contre toute attente, de nombreux fans même s’il ne s’est pas encore imposé dans l’univers de la musique et que leur musique n’a pas un genre qui peu plaire à n’importe qui. En fait, pour ceux qui ne les connaissent pas, leur genre ressemble à un mélange du groupe The Bravery et de The Killers. La voix du chanteur principal est sans défaut, mais les mélodies de leurs chansons ne sont pas accrocheuses ou, dans certains cas, tout simplement manquantes. Bref, pour dire la vérité, le groupe ne s’imposera possiblement jamais.

Bon, passons maintenant aux choses sérieuses - après certes une demi-heure d’attente - sur une poussée d’adrénaline, Katy Perry est arrivée sur scène en sautillant de gauche à droite avant d’entamer son spectacle avec la chanson « Fingerprints ». Dès le début, l’ambiance était démentielle et elle ne s’est jamais dégradée, au lieu de cela, l’énergie contagieuse est vite devenue de la pure folie. Elle avait un contact surprenant avec ses spectateurs ce qui est, disons-le, assez rare. Bref, elle était souriante, sympathique, vulgaire comme ses fans l’aiment et même, amusante puisqu’elle prenait le temps radoter des faits personnels et cocasses que les fans ont tous dévorés. Puis, comme je vous l’ai mentionné un peu plus haut, elle interagissait avec ses spectateurs en leur posant, entre autres, des questions et en les niaisant ensuite. Quant à l’ensemble du spectacle, le décor sans démesure et frôlait presque l’absurde, il n’y avait cependant aucun artifice et aucune écran géant comme nous sommes si habitués de voir désormais ; peut-être un manque de budget? Néanmoins, ce qui m’a marqué le plus durant cette soirée, s’est vraiment l’ambiance. Donc, si vous voulez vous amuser et rigoler, la prochaine fois qu’elle viendra à Montréal puisque oui, elle reviendra, car elle est, selon moi, vouée à un excellent avenir, planifiez-vous de la voir, vous ne serez aucunement déçu.

PLUS DE NOUVELLES