Josée Boudreault ne fera plus de télévision

Crédit photo: Karine Paradis

Oh non! On est de tout coeur avec elle!

Celle qu'on pouvait entendre dans nos radios avec Véronique Cloutier et qu'on pouvait voir à la télévision, soit à la barre d'une émission ou en tant qu'invitée, a officialisé son non-retour dans nos écrans en tant qu'animatrice.

Dans une entrevue avec le Journal de Montréal dans le cadre de la soirée Robe rouge, présentée par la Fondation des maladies du cœur mercredi dernier, Josée Boudreault s'est confiée sur sa carrière à la télé : « C’est fini, la télé. C’est impossible. Toute une émission... je ne suis pas capable. En dedans, c’est tout clair, mais quand je sors les mots, c’est dur pour moi », en ajoutant qu'elle acceptait cet obstacle et qu'elle avançait avec ça.

Presque deux ans après son premier AVC et six mois après en avoir subi un deuxième, la belle animatrice et co-auteure de Rebondir après l'épreuve a donc fait le deuil d'un potentiel retour au petit écran.

Cependant, n'ayez crainte! Elle continue de faire le tour du Québec avec son amoureux des 15 dernières années, Louis-Philippe Rivard, afin de livrer des conférences inspirantes, touchantes et empreintes d'humour!

Josée a aussi affirmé au Journal que l'amour était toujours au rendez-vous avec son mari, tout autant qu'avant, et que la seule chose qui était différente, c'est qu'il pouvait parler davantage (qu'elle a ajoutée en riant, bien sûr)!

En conférence demain matin à La Malbaie! On prend l’air avant d’aller souper !

Une publication partagée par Josee Boudreault (@joseeboudreault) le

Ils sont assez relationship goals, merci! Mais surtout, inspirants et rayonnants.

Aucun doute, leur famille semble plus forte et heureuse que jamais!

La famille joues roses en ski! @lprivard

Une publication partagée par Josee Boudreault (@joseeboudreault) le

 

À lire aussi:
Josée Boudreault et son chum lancent un podcast
Un an après son AVC, Josée Boudreault souligne l’événement
Véro et Louis lancent un chandail pour le mois de l’autisme

Source: Journal de Montréal

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES