Jésus a sauvé la vie de Ginette Reno

Notre Ginette Reno a déclaré en entrevue à Sucré salé s'être fait sauver par Jésus. Jésus, c'est son chien qu'elle a adopté il y a neuf ans et qui l'a aidé à se remettre d'une rupture difficile avec son bel italien Karlo avec qui elle a partagé sa vie durant 17 ans.


« Karlo est revenu pour une couple de semaines, ce n'est pas évident. Ce n'est pas évident une vie de couple...Karlo, lui, il part et il revient. Il m'a fait ça à peu près une vingtaine de fois. Je sais vraiment pas... Je ne sais vraiment pas c'est quoi l'amour [...] Et l'amour, c'est la communication, mais il y en a pas toujours, des fois on communique pas les bonnes choses. On a du fun pis on rit, pis c'est correct. C'est pas plus que ça. Les gens souvent dramatisent et font des tragédies avec de toutes petites choses... Parce que l'infidélité là, y'a ben des femmes [qui chialent], mais avec qui il couche le soir? Il est bien avec toi. On joue au chat et à la souris. Quand je me pousse, il revient, quand je m'approche, il se pousse. [...] Je l'aime, je l'ai aimé et je vais l'aimer toujours », confie-t-elle lors de cette entrevue les yeux humides.

Oufff... ça nous brise le cœur de l'entendre parler d'amour de cette façon. Au moins on se console en se disant qu'elle peut compter sur son petit toutou et sa famille pour la consoler. D'ailleurs, Ginette offrira un concert extérieur à Boucherville cet été en compagnie de l'Orchestre symphonique de Longueuil et de sa petite-fille Lili-Rose. Le fait de chanter avec sa petite-fille représente pour elle un grand bonheur, mais en même temps une grande peur puisque, pour elle, chaque concert est comme le tout premier.

 

À lire aussi :

Barmaids: Une des filles hospitalisée après un sérieux incident

15 ex-vedettes qui ont changé de carrière

CONCOURS – Gagnez une paire de billets pour aller voir Metric ou Sum 41 au Festival des Bières du Monde de Saguenay

Crédit photo : Capture d'écran

PLUS DE NOUVELLES