Jérôme Ferrer s'est senti floué par Juste pour rire

Les temps sont difficiles pour le casse-croûte Chez Jerry, qui essuie des chiffres d'affaires catastrophiques depuis qu'a éclaté l'affaire Rozon à l'automne dernier. Ces restaurants, une collaboration entre le chef Jérôme Ferrer et Juste pour rire, ont presque tous fermé leurs portes ou changé de nom pour ne plus être associés au sombre scandale qui a entaché la réputation du géant de l'humour au Québec. C'est en mars dernier que le nouveau concept des casse-croûtes avait été dévoilé en grande pompe, le thème et le logo étant des références sans équivoque à l'entreprise troublée. Le propriétaire des restaurants Europea tente donc présentement d'être indemnisé par le Groupe Juste pour rire.

Dans une entrevue avec La Presse, le chef dévoile que ses restaurants étaient presque déserts au lendemain du scandale : « Le jour où c'est sorti, on a fait seulement 30 couverts, dans un établissement de 350 places [...] Les préjudices financiers sont tels qu'ils pourraient causer ma perte. »

Crédit : Karine Paradis

Gilbert Rozon aurait apparemment proposé à Jérôme Ferrer de déchirer l'entente qui les liait, mais cela aurait impliqué que le chef doive finalement éponger la totalité des pertes à lui seul. Le processus judiciaire ne semble pas près non plus de mettre fin à ce cauchemar, puisque les longues démarches gardent en quelque sorte les restaurants en otage : « Après plusieurs semaines sans réponse, on ne peut pas demeurer dans l'incertitude et conserver des établissements au logo de Juste pour rire », déplore le chef. « Je suis une victime collatérale. J'ai cru à un beau projet, mais je me suis fait flouer. Maintenant, on essaie juste de se maintenir financièrement. »

Espérons pour lui que cette histoire se termine vite et bien, afin que tous puissent passer à autre chose.

 

À lire aussi : 

Gilbert Rozon refuse de verser un sou au collectif Les Courageuses

Julie Snyder se confie pour la première fois sur sa plainte contre Gilbert Rozon

Stéphane Rousseau dévoile le nom de son talk-show et commente l’affaire Rozon

Crédit photo : Serge Cloutier

Source : La Presse

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES